AccueilMusique

Porter un bracelet de festival trop longtemps peut nuire à votre style... et votre santé

Publié le

par Théo Chapuis

Un bracelet Sziget neuf – pour le moment (© Maxime Fort/CC)

D'après les recherches d'une scientifique britannique, les bracelets en tissu de festivals peuvent être dangereux pour votre santé, si vous les portez trop longtemps.

Un bracelet Sziget neuf. Pour le moment... (© Maxime Fort/CC)

Les bracelets en tissu des festivals sont autant de marques qui témoignent de votre dévouement à la musique — et parfois à la pluie, à la boue, au logement indécent et à l'alimentation précaire. Certains sont si fiers de pouvoir montrer leur collection qu'ils accumulent et gardent ces précieux sésames des semaines/mois/années après que la dernière note de musique a terminé de résonner — allez, ne faites pas les innocents.

Sauf qu'entretemps vous avez cuisiné, sorti les poubelles, bavé dessus en dormant, caressé un toutou, eu des relations sexuelles et des tas d'autres choses. Pas étonnant, quand on y pense, que ce vieux bracelet "Hellfest 2011" soit le truc le plus dégueulasse que vous portiez, et de loin.

En cette saison estivale, les résultats des recherches d'Allison Cottell, docteure en biologie à l'université de Surrey, refont surface après avoir donné la nausée à la presse britannique l'année dernière (et nous avoir échappé, on l'avoue). Un petit rappel ne peut pas faire de mal.

Furoncles, infections et intoxication alimentaire

Comme l'explique le site Science Dump, elle a étudié le cas d'un festivalier qui a porté deux bracelets en tissu entre 2013 et 2015. Devinez ce qu'elle a trouvé : près de 9 000 bactéries microcoques et 2 000 bactéries staphylocoques, soit plus de vingt fois plus que sur vos vêtements d'après le site américain. Sur le site de news scientifiques, la docteure Cottell explique :

"Les staphylocoques sont généralement inoffensifs, mais ils peuvent causer des furoncles et des infections sur des coupures et des écorchures, voire une forme d'intoxication alimentaire aiguë s'ils sont ingérés. Il est souhaitable de ne pas les porter si l'on travaille dans des secteurs tels que la santé ou la préparation des aliments, où il y a un risque que les bactéries puissent se propager à d'autres."

Allez, hop. Coupez-moi ça tout de suite.

À voir aussi sur konbini :