alt-J dévoile le clip hypnotique de "Deadcrush"

Loin de ne maîtriser parfaitement que les mélodies tortueuses et les envolées de voix envoûtantes, alt-J sait aussi régaler ses fans de belles images inspirantes. La preuve avec leur nouveau clip.

Depuis MTV, le clip est devenu aussi important que le morceau qu’il accompagne. Puissant outil de définition de l’image d’un groupe, il joue de métamorphoses physiques, de jeux de rôle, d’extravagances vestimentaires... Ses possibilités sont infinies. Les membres d’alt-J l’ont tout de suite compris. Dès leur premier single, "Breezeblocks", ils ont su jouer d’originalité et ont continué par la suite à visiter des univers différents. "Tessallate", "Fitzpleasure" et bien d’autres vidéos illustrant leurs titres n’ont pas fait exception à leur règle : celle de créer une image complexe, riche et diverse, de toujours faire dans l’inattendu. Tantôt allusives, tantôt explicites, les vidéos de ce groupe hors-norme explorent souvent une esthétique contemplative.

Publicité

Qu’il en ait l’air ou non, un clip raconte toujours une histoire. Parfois pourtant, il est difficile de l’appréhender sans explications. Le dernier que la bande originaire de Leeds propose pour son titre "Deadcrush" raconte le destin de trois femmes d’exception. C’est par l’intermédiaire de trois danseuses que l’on découvre les personnalités de Sylvia Plath, écrivaine américaine et lauréate du prix Pulitzer en 1982, de Lee Miller, photoreporter pour Vogue durant la seconde guerre mondiale et d’Ann Boleyn, reine consort d’Angleterre de 1533 à 1536 et deuxième épouse d’Henri VIII. Ces trois grandes femmes sont admirées par les membres d’alt-J, qui auraient rêvé de les rencontrer. On vous laisse savourer ce clip, collaboration entre le chorégraphe Darcy Wallace et le réalisateur Young Replicant, fait de mouvements saccadés et de déhanchés sensuels qui épousent une certaine hypnose provoquée par les notes de cette chanson.

Relaxer est sorti le 2 juin dernier. Alt-J sera en concert à l’édition parisienne du festival Lollapalooza le dimanche 23 juillet à 21 heures.

Par Chayma Mehenna, publié le 13/07/2017

Pour vous :