AccueilMusique

Alpha Wann pulvérise son record de streams avec sa Don Dada Mixtape

Publié le

par Aurélien Chapuis

Le rappeur et son équipe ont réalisé plus de 3,8 millions de streams sur Spotify en 24 heures seulement.

Alpha Wann et son équipe ont sorti vendredi 18 décembre le projet Don Dada Mixtape et le succès est au rendez-vous, avec un record de streams pour le rappeur de Paris Sud. Avec des invités de choix comme Kaaris, Freeze Corleone, Kalash Criminel ou Nekfeu (4 fois !), la mixtape propose aussi des moments de grâce pour des rappeurs moins mis en avant comme Lesram ou Ratu$.

Composé un peu comme les projets Autopsie de Booba et DJ Medi Med, ce nouveau projet signé Alpha Wann enfonce le clou d’une année 2020 très productive avec ses featurings pour les albums de Freeze Corleone, Laylow, Captain Roshi ou Deen Burbigo. Et Don Dada Mixtape est un véritable accomplissement vu qu’il réalise un gros démarrage de 3,8 millions de streams en 24 heures sur la plateforme Spotify, juste derrière le mastodonte JuL, qui atteint les 5 millions avec Loin du monde.

Ce succès, assez similaire à celui de Freeze Corleone ou Laylow plus tôt dans l’année, montre l’engouement autour d’un rap français plus technique, plein de références et de figures de style. Pourtant ces deux artistes réputés underground n’étaient pas parmi les plus gros streameurs avant 2020.

Le public change petit à petit de vision, aidé notamment par une plus grande porosité entre les différents styles de rap en France. En effet, Freeze a collaboré avec Gazo ou Koba LaD, pendant qu’Alpha Wann s’est retrouvé avec Key Largo ou Kalash Criminel. Le mélange est parfait, chacun ajuste sa technique et son énergie pour donner un tout autre visage au rap actuel. 

Ce nouveau record pour Alpha Wann laisse présager une première semaine d’exception pour le chouchou des fans de rap français exigeants. Avec ce nouveau record qui force le respect, le membre de 1995 et l’Entourage peut continuer son ascension dans le panthéon du rap français des années 2010, tout en s’ouvrant vers d’autres directions. Le prochain album risque bel et bien de mettre toutes ces données à plat en allant encore plus loin.

À voir aussi sur konbini :