© AKON / Facebook

Akon veut se présenter aux présidentielles américaines de 2020

Avec Mark Zuckerberg comme bras droit dans la course à la présidence.

© AKON/Facebook

Après avoir connu un beau succès musical ces dernières années et contribué à développer l’accès à l’électricité et l’énergie solaire sur le continent africain, Akon s’est fixé un nouveau cap. Et pas des moindres. Dans une interview accordée au magazine Newsweek le 26 octobre dernier, l’artiste a déclaré qu’il songeait réellement à se présenter aux élections présidentielles américaines de 2020.

Publicité

"Je pense très sérieusement depuis un moment à me présenter pour 2020", explique-t-il dans son entretien avec l’hebdomadaire new-yorkais, décrivant l’arrivée de Trump au pouvoir comme une régression pour la société américaine : "On dirait que tout ce qui a été fait est en train de se défaire, c’est juste horrible."

Cette ambition d’être président, Akon la cultive depuis plusieurs années, notamment par le biais de son projet "Akon Lighting Africa". Ses déclarations à Newsweek résonnent avec les propos qu’il tenait lors d’une interview en marge du sommet One Young World à La Hague le 19 octobre dernier : "Je ferai bientôt une annonce, je ne peux juste pas trop en dire pour l’instant, c’est trop tôt."

En juin dernier, dans une interview accordée à Variety, le chanteur disait déjà penser à la présidentielle américaine de 2020. Il avait même une idée très précise de celui qui pouvait l’épauler dans cette course à la présidence : Mark Zuckerberg. "J’adorerais qu’il soit mon partenaire de campagne, et je pense que son intelligence serait très utile. Il serait mon partenaire de campagne numéro 1. Nous verrons bien ce qu’il se passe", avait-il déclaré.

Publicité

Il est donc possible que d’ici deux ans, on puisse voir Akon et Mark Zuckerberg tenter d’empêcher Donald Trump d’être réélu. La frontière entre un épisode de South Park et la réalité s’efface de plus en plus.

Par Henri Margueritte, publié le 02/11/2018

Pour vous :