AccueilMusique

Vous allez bientôt devoir acheter votre musique avec cette cryptomonnaie

Publié le

par Joséphine de Rubercy

Les "NFT", ou jetons non fongibles, pourraient bien révolutionner votre manière de consommer de la musique.

Dans le monde de l’art, ces petits jetons ont le vent en poupe. Les NFT (non-fungible tokens ou jetons non fongibles, en français) sont une forme de cryptomonnaie permettant d’acheter n’importe quelle œuvre qui a de la valeur – qu’il s’agisse d’un dessin, une animation, un morceau ou album de musique, une photo, un extrait vidéo... – en l'associant à un certificat d’authenticité.

À la différence de la plupart des monnaies virtuelles, qui sont des jetons fongibles (ou "dépensables"), le NFT est davantage comme un lingot d’or numérique. Conservés grâce à la blockchain en votre nom (essentiellement un Cloud pour les actifs financiers, mais où tout le monde peut savoir ce que vous possédez), les NFT ne sont vendables ou échangeables que comme objets de collection. Aujourd’hui, ce nouveau type de monnaie est en train de prendre d’assaut l’industrie musicale et de révolutionner notre manière de consommer la musique.

Par exemple, si vous achetez un album ou un single NFT, vous possédez un jeton sur la blockchain à partir duquel vous pouvez télécharger le projet, mais aussi accéder à des contenus exclusifs. Cela fait du NFT lui-même une sorte d’édition numérique à forte valeur, un peu comme des vinyles rares, que vous pouvez revendre à un autre collectionneur au prix qu’il est prêt à payer.

Calvin Harris, The Weeknd, Lindsay Lohan… les artistes se mettent déjà au NFT

De nombreux artistes se sont déjà lancés dans le business des NFT, notamment Kings of Leon, Aphex Twin ou Gorillaz. De son côté, Calvin Harris a collaboré avec le réalisateur Emil Nava sur une collection d’œuvres d’art NFT appelée "Technofish", actuellement en vente. Le DJ a fait l’éloge de l’engouement actuel autour de ces jetons, affirmant qu’il a le potentiel de "révolutionner complètement l’industrie de la musique". The Weeknd a annoncé sur Twitter la sortie prochaine d’une chanson NFT. Le chanteur n’a pour l’instant donné aucune information concernant le morceau, mais il risque probablement d’atteindre un prix de vente exorbitant, vu la popularité de son interprète.

Lewis Capaldi est sur le point de publier une série d’expériences musicales inédites sous forme de NFT. L’auteur-compositeur-interprète écossais s’est associé à la société de technologie Bondly pour ce projet, qui donnera aux fans la chance de se lancer dans "un voyage expérimental" tout en offrant divers avantages uniques. Les propriétaires de jetons à collectionner pourront par exemple réclamer un événement privé et intime avec l’artiste l’année prochaine.

Lindsay Lohan fait son grand retour musical en sortant un nouveau single, "Lullaby", qu’elle la mit aux enchères sous forme de NFT. Les intéressés avaient jusqu’au 1er avril pour enchérir et débourser les plus de 500 000 "Tron" demandés (la cryptomonnaie créée par l'entrepreneur Justin Sun), ce qui équivaut à peu près à 30 000 euros.

Au vu des plus récentes transactions, le NFT pèse déjà plusieurs milliards de dollars. En mars 2021, Christie’s a été la première grande maison d’enchères à mettre en vente une œuvre "NFT", The First 5 000 Days, de l’artiste américain Beeple. C’est "un tournant pour l’avenir des nouveaux médias et même pour la façon de collectionner toute entière", a estimé Noah Davis, expert chez Christie’s, dans un communiqué. Quelques heures seulement après le début de la vente, à un prix d’ouverture de 100 dollars, l’œuvre atteignait déjà 2,4 millions de dollars. Quand on voit, en parallèle, l’explosion actuelle du bitcoin, il est facile de prédire un grand avenir au NFT et une véritable révolution dans le monde de la musique.

À voir aussi sur konbini :