AccueilMusique

Des "allégations épouvantables" : accusée d’antisémitisme, Dua Lipa répond fermement

Publié le

par Joséphine de Rubercy

(©YouTube/ »BRITs »)

La publicité parue dans le New York Times accuse aussi Gigi et Bella Hadid d’antisémitisme.

En voilà une drôle de polémique. Publiée dans le numéro du New York Times datant du 22 mai, une publicité accuse ouvertement la chanteuse, autrice et modèle Dua Lipa d’être antisémite. Mises en cause pour leurs opinions sur le conflit israélo-palestinien, les mannequins et sœurs Gigi et Bella Hadid sont aussi visées par ces accusations. 

L’annonce en question, achetée par l’organisation juive du rabbin Shmuley Boteach, World Values Network, affirme que Dua Lipa et les sœurs Hadid ont "accusé Israël de nettoyage ethnique" et "vilipendé l’État juif". Dans sa version en ligne, la campagne de publicité utilise un langage encore plus dur, accusant les trois jeunes femmes de cracher de la "bile antisémite pour diaboliser le peuple juif". 

"Ils utilisent mon nom sans vergogne"

Face à quoi l’interprète de "Physical" n’a pas manqué de réagir sur les réseaux sociaux le soir même. "Je rejette totalement les allégations fausses et épouvantables qui ont été publiées aujourd’hui dans la publicité du New York Times diffusée par le World Values Network", s’agace-t-elle sur Twitter. L’artiste de 25 ans d’origine kosovare a ajouté :

"Je défends cette position parce que je crois que tout le monde – juifs, musulmans et chrétiens – a le droit de vivre en paix en tant que citoyens égaux de l’État de son choix. Le World Values Network utilise sans vergogne mon nom pour faire avancer sa vilaine campagne avec des mensonges et des fausses déclarations flagrantes de qui je suis et de ce que je représente."

De leur côté, les sœurs Hadid n’ont pas encore réagi. Alors que le conflit israélo-palestinien a atteint un stade de violence inédit ces dernières semaines, Dua Lipa, Gigi et Bella Hadid, et beaucoup d’autres stars telles que Rihanna, Halsey, Rage Againt the Machine, Biig Piig ou même le jeune rappeur Abdel Rahman al-Shantti, ont récemment apporté leur soutien à la population de Palestine et appelé à un cessez-le-feu. Ce dernier est finalement entré en vigueur le 21 mai dernier mettant fin à 11 jours d’hostilités sanglantes.

À voir aussi sur konbini :