AccueilMusique

Le grand Ab-Soul assoit son retour avec le clip du bien deep "Braille", feat. Bas

Publié le

par Rachid Majdoub

Le membre de TDE et Black Hippy balance un deuxième clip tourné à Paris, pour un deuxième très bon single extrait de son prochain album attendu pour début 2017. 

Proprement réalisé dans les entrailles parisiennes par l'équipe française qui monte, Panamaera (Isaiah Rashad, Kendrick Lamar...), le nouveau clip d'Ab-Soul confirme un peu plus le grand retour du rappeur californien.

Il s'agit de la vidéo de "Braille", un morceau deep à souhait produit par WondaGurl et en featuring avec un mec bien doué dont vous entendrez certainement davantage parler à l'avenir : Bas. Entre la Petite Ceinture, le Louvre, les quais de Seine, les souterrains et la Bellevilloise, Soul et son homie se baladent en toute aisance, cape de super-héros de la street sur les épaules, solides.

Ab-Soul's back

Le membre du superlabel TDE et, en son sein, du groupe Black Hippy qu’il forme avec Kendrick Lamar, ScHoolboy Q et Jay Rock, manquait cruellement au rap. Cela faisait un an qu’il n’avait pas craché de couplet, depuis ses dernières sorties à l’occasion de collaborations ; et deux ans qu’il n’avait pas balancé de single à lui. Et puis, le silence audio se brisa : d'abord avec "Huey Knew", dévoilé fin septembre. Un titre bien sombre à la prod’ sinistre signée Willie B, que Da$H, l’espoir du New Jersey, s’occupe de terminer comme il se doit.

Et, très bonne nouvelle, ce premier titre, qui a aussi son clip, ainsi que le nouveau, "Braille", ne sont pas des singles isolés car ils feront partie du quatrième album d’Ab-Soul, enregistré et fin prêt pour une sortie prochaine – au tout début 2017 – comme l’annonçait TDE.

Au-delà de son rap cru et torturé, Ab-Soul est réputé pour l'univers mystique de ses visuels. On y arrive doucement, mais sûrement : ne fermez surtout pas les yeux sur lui, il fait partie de ces joyaux du hip-hop qui brillent dans l'ombre ; une valeur sûre que l'on vous présentera prochainement et en personne sur Konbini.

À voir aussi sur konbini :