AccueilMusique

À voir : Columbine conte l’ennui des vacances au quartier dans le clip d'"Été triste"

Publié le

par Sophie Laroche

Un morceau extrait de leur album Enfants terribles.

La salle de La Maroquinerie en feu qui conclut une tournée à guichets fermés, un Bataclan tout aussi complet prévu dans la foulée d’un deuxième album réussi, l’ascension de Columbine est aussi fulgurante qu’impressionnante. Deux mois après le clip assez sobre de "Temps électrique" et ses presque deux millions de vues, le duo de rappeurs sort celui d'"Été triste". Sur une production aux échos lointains signée Sully et Chaman, le groupe raconte sa vision de l’été, qui chez eux, n’a rien de lumineux ou chaleureux, mais résonne plutôt comme le point culminant d’une solitude pesante et permanente.

Réalisé par Sully & FodaC, le clip a pour point commun avec les précédents d’être une réalisation du collectif mais surtout de transcrire un récit aussi visuel que marquant. L’idée dans "Été triste" est aussi équivoque que le titre. Ainsi, le groupe a choisi d’amener les vacances au quartier, là où elles sont vraisemblablement absentes hormis dans les petits carrés bleus de l’esprit qu’aurait pu évoquer Disiz. À l’entrée du bâtiment : du sable et des enfants qui jouent et vivent leurs aventures sur les éléments d’architecture pour tromper l’ennui évoqué par le groupe.

Columbine se produira le 25 novembre prochain au Bataclan et c’est déjà complet. Pour les autres dates, le groupe passera par Lyon au Festival Woodstower le 25 août, le 26 août à Rock en Seine, le 19 septembre à Mulhouse au Noumatrouff, le 26 septembre Rock School Barbey de Bordeaux, le 27 octobre au Metronum de Toulouse, le 17 novembre au Fuzz’Yon de La Roche-sur-Yon, le 30 novembre à la Laiterie de Strasbourg et le 2 décembre à l’Autre Canal de Nancy.

À voir aussi sur konbini :