featuredImage

Le premier EP de Lil Nas X est-il à la hauteur de "Old Town Road" ?

Le succès de Lil Nas X est loin d'être éphémère – et il le prouve en sept morceaux.

7 est le nom de l’un des chiens de Lil Nas (l’autre s’appelle 9). C’est aussi le titre de son premier EP et le nombre de morceaux que le rappeur a décidé de mettre en avant pour montrer à tout le monde que son fameux "Old Town Road" n’avait rien d’un hasard. À travers cet EP, il mène des expériences et joue avec les différents genres musicaux. Pour cela, il a fait appel à des grandes figures de l’industrie musicale, apparemment bien conscientes de son potentiel.

On avait déjà Billy Ray Cyrus sur le titre planétaire qui a propulsé Lil Nas X, "Old Town Road". Le morceau est d’ailleurs toujours premier du Billboard mondial, pour la 11e semaine consécutive – ce qui fait du rappeur le 14e artiste le plus écouté à l’international sur Spotify.

Cardi B lui accorde elle aussi un featuring sur "Rodeo", un morceau à mi-chemin entre la country, le hip-hop et le R’n’B. Mais n’allez pas croire que le rappeur s’est contenté d’explorer seulement les sonorités western. En effet, les cinq autres titres de l’EP appartiennent à d’autres univers musicaux, à commencer par "Bring U Down", aux influences rock et réalisé aux côtés de Ryan Tedder, chanteur du groupe OneRepublic. Batterie et guitare électrique sont de la partie, avec de nombreuses notes chantées.

On a aussi le surprenant "C7osure", produit par Boi-1da, qu’on connaît pour avoir bossé sur des sons de Drake, Rihanna, Eminem ou encore Kendrick Lamar. L’association des deux artistes offre un audacieux mélange d’indie pop et de rap, avec quelques rappels de R’n’B. Une fois encore, Lil Nas X ne se refuse rien, et n’hésite pas à tenter des mélanges risqués. Et le plus incroyable, c’est que ça fonctionne.

"F9mily (You & Me)" est produit par Travis Barker, batteur de Blink-182, et est bien plus pop que les autres. Avec ce titre, le rappeur nous confirme qu’il a plusieurs cordes à son arc. Puis, il y a "Kick It", un poil moins innovant mais produit par Lil Nas X lui-même, en collaboration avec le prometteur Bizness Boi, tout droit débarqué de Los Angeles.

(© Columbia)

"Panini", le morceau qui sample Nirvana

Enfin, il y a son dernier single, "Panini", qu’il avait sorti hier, peu de temps avant l’EP. À la prod', on retrouve cette fois les gars de Take A Day Trip, notamment derrière "Mo Bamba" de Sheck Wes. Mais le plus fou, c’est que Kurt Cobain est inclus dans les crédits du morceau. Oui, vous avez bien lu : on peut entendre dans "Panini" quelques secondes de l’iconique "In Bloom" de Nirvana. Autant dire que c’est du lourd. Auparavant, on avait déjà pu entendre un sample de Nine Inch Nails dans "Old Town Road". 

Lil Nas X a su ficeler ces sept morceaux en un temps record, tout en essayant d’insuffler de la fraîcheur au hip-hop et de se démarquer du tube qui l’a rendu célèbre. Comme bon nombre de premiers projets, cet opus a pour but de montrer l’étendue de la palette musicale de son auteur. Alors qu’on l’attendait sur un savant cocktail de country et de rap, il propose ici un disque avec toute une flopée d’influences diverses et variées.

On ne peut que saluer les risques pris par Lil Nas X, en dépit de sa notoriété encore fragile. 7 semble être plus un moyen pour Lil Nas X d’essayer de trouver son propre style qu’un EP réalisé seulement pour entretenir la hype. Autrement, le rappeur se serait contenté d’être là où on l’attendait. Ce n’est pas le cas.

Difficile alors de déterminer si l’album sécurisera la place de choix que s’est fait Lil Nas X en l’espace de quelques mois. Toutefois, le projet est de qualité et épate par ses références. Il ne reste plus qu’à savoir si les fans voudront le suivre sur ses titres qui, pour le coup, n’ont pas grand-chose à voir avec le premier.

Seul bémol : l’EP manque peut-être d’une certaine cohérence, reflet d’un manque de ligne directrice et d’une certaine précipitation. Bien qu’ils soient intéressants, les sept titres n’ont en effet rien qui pourrait justifier leur apparition sur un seul et même disque.

L’EP est disponible en streaming, ainsi que sur YouTube, où des clips animés ont déjà été ajoutés pour chacun des sons.

Par Eléna Pougin, publié le 21/06/2019

Copié