Procès de 6ix9ine : le rappeur balance tout sur son gang

Chose promise, chose due, Tekashi a livré ses premiers témoignages hier.

Daniel Hernandez, alias Tekashi ou 6ix9ine, s’était dit prêt à coopérer avec la police dès le lendemain de son arrestation le 18 novembre 2018. Voilà qui est désormais fait. Effectivement, hier, le jeune homme âgé de 23 ans a été présenté comme témoin lors du procès d’Anthony "Harv" Ellison, membre présumé des Nine Trey Gangsta Bloods dont le rappeur aux cheveux colorés faisait également partie. Il a aussi balancé au passage son ancien rival Trippie Reid qu’il accuse de faire partie des Five Nine Brims, liés aux Bloods.

6ix9ine n’hésite pas à détailler les activités de son gang (vols, rackets, ventes de drogues, etc.) et explique clairement son rôle en son sein : "faire des hits et gagner de l’argent pour le gang." Lorsqu’on lui demande ce qu’il a reçu en échange, il est clair : "Je dirais, ma carrière. La street cred. La protection. Tout."

Publicité

Mais les liens entre Tekashi et le gang sont finalement assez récents. Il avait fait appel à eux pour participer au clip "Gummo" sorti en 2017 qui a été le premier succès immense du rappeur. "Je savais que j’avais une formule", a-t-il expliqué. "Je savais que la formule consistait à reproduire l’image d’un gang, à en faire la promotion. C’est ce que les gens aiment."

Rappelons tout de même que Daniel Hernandez est accusé de plusieurs chefs d’accusations dont tentative de meurtre, trafic de drogues et bien d’autres. Il risque donc la prison à vie, et c’est sûrement ce qui l’a poussé à coopérer avec la police fédérale, aux dépens de sa street cred.

Publicité

Par raphaelmuckensturm, publié le 18/09/2019

Copié

Pour vous :