© 500 jours ensemble

À partir de 27 ans, les Français seraient touchés par une "paralysie musicale"

Rien de grave, rassurez-vous. Une étude commandée par Deezer s’est juste penchée sur nos habitudes d’écoute et a décelé une baisse de la curiosité musicale à partir de 27 ans.

(© Columbia Pictures)

Qu’est-ce que la "paralysie musicale" ? Cette expression, qui peut faire penser à une pathologie sévère, est utilisée pour désigner l’arrêt de l’évolution de nos goûts musicaux. Elle se manifeste quand les mélomanes arrêtent ou ralentissent leurs découvertes musicales, et se mettent à préférer le confort de leurs albums préférés ou l’écoute d’un même genre.

Publicité

Dans le cadre d’une étude, commandée par la plateforme de streaming Deezer sur les habitudes d’écoute de ses utilisateurs, des chercheurs ont étudié un échantillon de 5 000 personnes vivant en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux États-Unis et au Brésil. Ils ont notamment découvert que l’évolution des goûts musicaux des Français s’arrêtait en moyenne à 27 ans et 3 mois. Un résultat bien inférieur à celui de nos voisins allemands (31 ans en moyenne) et britanniques (30 ans et 6 mois).

Au total, 65 % des personnes interrogées se sentent bloquées dans un genre, quand 41 % d’entre elles avouent ne pas avoir la curiosité d’aller écouter des chansons en dehors de leur style préféré. Plusieurs raisons expliquent ce manque d’entrain à l’idée de découvrir de nouveaux styles et artistes : le fait d’avoir un emploi trop prenant (25 %), le panel de choix trop élargi (18 %) ou encore le fait d’avoir un enfant (14 %). L’étude a cependant dû en faire culpabiliser certains, puisqu’ils sont 54 % à souhaiter pouvoir consacrer plus de temps à la découverte de nouveautés.

Étrangeté de l’étude : les chercheurs ont aussi observé que l’âge de "découverte musicale" des Français, soit l’âge auquel ils sont le plus curieux musicalement, est 26 ans et 4 mois, à peine un an avant la fameuse "paralysie musicale". Doit-on en conclure que trop de musique tue la soif de nouveautés ?

Publicité

Par Sophie Laroche, publié le 27/06/2018

Copié

Pour vous :