Youtube

21 Savage sort le clip de "Nothin New", un titre engagé contre le racisme et les violences policières aux USA

21 Savage dote le très engagé "Nothin New" d’un clip tout aussi politique.

Initialement connu pour son gangsta rap faisant l’apologie de la drogue, du fric et du sexisme, 21 Savage semble prendre une nouvelle direction : celle d’un hip-hop conscient et engagé. Dans son dernier titre "Nothin New" le rappeur d’Atlanta aborde sans détours les problématiques de discriminations raciales qui divisent actuellement les États-Unis. Produit par Metro Boomin et Zaytoven, le titre est extrait du dernier album de 21 Savage, Issa Album.

Publicité

À l’image du morceau, le clip de "Nothing New" est résolument politique. Il débute par des extraits d’interviews de Barack Obama, LeBron James et Colin Kaepernick, qui s’expriment tous trois sur le racisme du gouvernement Trump et sur les violences policières à l’égard des Afro-Américains. À l’image du jeune Trayvon Martin, d’Alton Sterling ou encore de Philando Castile - abattu sous les yeux de son épouse et de sa fille - plus de 250 citoyens noirs ont été abattus par la police américaine en 2016, alors qu’ils n’étaient pas armés. Des bavures dénoncées par 21 Savage via des images de Ferguson, Baton Rouge, et d’autres villes d’où étaient originaires les victimes.

Les paroles du titre font référence au mouvement protestataire "Black Lives Matter" et aux conditions de vie difficiles des Noirs dans les ghettos américains.

"Police gunned his brother down, this shit too hard to handle / Loading up his chopper, he gon' show 'em black lives matter"


Traduction : "La police a abattu son frère, cette merde est trop dure à digérer / en chargeant son flingue, il va leur montrer que la vie des Noirs compte."

Publicité

Dans une récente interview, le jeune artiste avait exprimé son scepticisme vis-à-vis de la lutte pacifique contre le racisme endémique, et laissait sous-entendre que seule la force parviendrait à l’endiguer.

Par Léa Marie, publié le 13/10/2017