AccueilMusique

Nous sommes en 2021 et Evanescence vient de sortir un nouvel album

Publié le

par Arthur Cios

L'impression d'être de retour aux débuts des années 2000, mais avec beaucoup moins de plaisir qu'à l'époque.

2003, la Tecktonik n'est pas encore là, mais nous portons déjà tous des vêtements sombres et flashy (oui, les deux en même temps), des chaînes à nos jeans, des T-shirts avec des trous, des lignes d'eyeliner bien trop grosses. Ambiance Linkin Park, Limp Bizkit, Sum 41 et Blink-182. Ben Affleck n'est pas encore un super-héros de chez DC, mais de chez Marvel. Et dans le pas très bon Daredevil justement, deux morceaux d'un groupe emo sortent du lot. La voix d'Amy Lee va vous accompagner pendant des années sur votre lecteur mp3 de 512 Mo, et vous ne le savez pas encore.

Puis un peu moins de vingt ans plus tard, le groupe Evanescence a complètement disparu de nos existences. Mais pas du monde musical. Ce vendredi 26 mars, le groupe américain de "metal gothique" – comme le définit parfaitement Wikipedia – sort un nouvel album, le premier en dix ans. Et il est exactement comme vous l'imaginez.

Car à l'exception de deux ou trois morceaux, tout le reste de The Bitter Truth est du pur Evanescence. Comme si le son du groupe n'avait pas bougé d'un pouce depuis ses débuts. Parfait pour les plus nostalgiques ; pour les autres, cela risque d'être une douloureuse piqûre de rappel que nos goûts musicaux ont bien évolué, et tant mieux.

À voir aussi sur konbini :