AccueilMusique

13 Block s'offre une suite vaste et puissante avec son nouvel album "BLO II"

Publié le

par Aurélien Chapuis

Le groupe de Sevran sort un album travaillé dans les moindres détails. Une vraie réussite musicale du rap français en 2020.

Le groupe de rap de Sevran, 13 Block, a sorti BLO II ce vendredi 27 novembre, une suite à son premier album sorti en 2019. Et dans cette prolongation, tout est cohérent et mieux réalisé. Avec 19 titres, ce nouveau projet dévoile encore plus d’aptitudes et de créativité, dans la lignée du premier BLO mais dans une version en réalité augmentée.

Même visuellement, sur la pochette de l’album, le groupe reprend le même concept où l’environnement reste plus important que les personnages. Le lustre est toujours là ainsi que les quatre rappeurs habillés en blanc dans un coin de la pochette. Mais ils sont maintenant au premier plan et à l’extérieur, comme si ce deuxième volume ouvrait une nouvelle ère pour 13 Block.

Ce qui marque à la première écoute de l’ensemble est la puissance du mixage et la cohérence de chaque élément. Les neuf premiers titres sont comme faits d’un seul bloc qui frappe contre le bitume de la rue. La précision de Stavo se mêle aux envolées vocales de Zed, les formules fortes d’OldPee s’allient au phrasé mélodique de Zefor, dans un ensemble tourbillonnant où les structures ne sont jamais les mêmes. Encore plus que sur le premier BLO, les compositions et les arrangements fourmillent de détails, les adlibs et les gimmicks vocaux agrémentent encore le tout d’un écho différent et d’un vertigineux sens du timing.

Invitant Niska, Maes puis Zola, les quatre rappeurs de 13 Block continuent de se forger un style sonore sur cette première partie, toujours aussi varié mais reconnaissable dès la première mesure. Le vrai tour de force du groupe reste cette cohérence qui permet à chacun des rappeurs de trouver sa place avec des milliers de petits moments différents qui résonnent les uns avec les autres.

Un univers fourmillant de détails et d’images fortes

C’est le cas par exemple sur "Heps ou Plata", un des titres forts de l’album, avec sa réalité palpable de la prison et de la vie de rue illustrée par le piano enveloppant de Junior Alaprod. Le producteur assure aussi l’enchaînement avec le même type de piano dissonant sur le morceau "Riina Toto", qui offre une ouverture incroyable de Maes et un balancier de rimes hyper hachées entre Stavo, Zefor et Maes qui donnent le tournis.

Cette même chute vertigineuse et extrême se retrouve sur "S.W.P.V" et surtout sur la collaboration avec SCH sur "Pavel". Stavo y est puissant et cryptique en passe-passe avec SCH. "Merci Stavo pour les travaux" devient un proverbe de la musique rap en 2020, une façon de déterminer une nouvelle technique qui fait briller tout le groupe. 

Cette explosion de détails arrive à son paroxysme sur "Babi", le deuxième extrait de l’album. Les arrangements et le mixage sont vraiment poussés à leur maximum, mélangeant encore plus les instruments et les voix pour finir carrément sur un piano acoustique. Cet univers fourmillant se développe encore sur "La Ramasse", "Diplomatico" ou encore "Kobe" où le choc avec Zola semble d’un naturel désarmant. Les productions d’Heezy Lee, Kore, Ace Loocky de Katrina Squad et Shabz Beatz restent dans cette même veine, pleines de réverbérations.

"Mais c’est quoi cette histoire ?"

La deuxième partie de l’album comporte des morceaux plus crossovers comme le rythmique "Bendo", le spatial "Énervé", la quasi-ballade sauvage "Oiseaux"' ou surtout le futur tube "Aminata" avec PLK. Zed y est très souvent insolent de talent et de musicalité, mais OldPee et Zefor offrent des parties marquantes encore plus impressionnantes, parfois dans la retenue, souvent dans un lâcher-prise total.

BLO II de 13 Block est un album très puissant et vaste où chaque détail compte, plein d’images fortes et de petits échantillons sonores qui rentrent directement dans la tête. La palette développée est super large mais offre une version exigeante et technique du rap français, criante de vérité.

Le groupe de Sevran montre ainsi qu’il est capable de s’installer dans le paysage rap français pour de bon en étant le seul collectif marquant. 13 Block est une véritable équipe qui sait se servir de ses forces pour aller à la victoire, hors du bloc, hors du bâtiment, loin des traîtres et des forces de l’ordre. Une victoire totale, avec un lustre en réalité augmentée.

À voir aussi sur konbini :