petit fantôme rêve en écume avec le clip "Teahupoo"

Jour faste pour le petit fantôme. En marge de son ajout au line-up du Pitchfork Festival de Paris, Pierre Loustaunau, de son vrai nom, partage un clip psyché pour son titre "Teahupoo".

petit fantôme

Rien que des vagues. Et de la musique. Diffusé en avant-première sur Dazed Digital, réalisé par Jamie Harley, le clip du titre de petit fantôme "Teahupoo" (du nom de la célèbre vague tahitienne) fait place à l'essentiel : une ambiance sonore atmosphérique, et des images du documentaire de 1973, Crystal Voyager sur le surfeur George Greenough et sa recherche de la vague parfaite pour un flux apaisant de touches lumineuses et de notes bien senties.

Publicité

Pour le reste, le franco-britannique confie au média anglais que par la chanson il souhaitait rendre un hommage à Malik Joyeux, surfeur mort après s'être frotté à la célèbre vague de Tahiti.

On vous conseille également : 

Publicité

Par Tomas Statius, publié le 11/09/2013