AccueilÉDITO

Mac Miller et Jay Electronica : un duo qui sonne

Publié le

par Tomas Statius

Mac Miller X Jay Electronica : c'est une association qui peut paraître bizarre. Au final, la chanson à paraître sur le Watching Movies With The Sound Off , "Suplexes inside of Complexes and Duplexes" vaut le coup. Et le détour. 

Mac Miller en a fini avec les bêtises. Et cela se sent tant dans la sonorité des premiers titres de son album à paraître (Watching Movies With The Sound Off sort le 17 juin et est en pré commande par ici) que dans les collaborations qu'il annonce. Après Earl Sweatshirt, Ab-Soul, ou SchoolBoy Q, on constate que c'est à Jay Electronica que le natif de Pittsburgh a fait appel pour le titre “Suplexes Inside of Complexes and Duplexes”. Une association qui a de quoi étonner.

D'abord parce qu'après avoir annoncé la sortie imminente de son deuxième album en juillet dernier, Jay Electronica apparait à intervalles réguliers dans nos flux RSS pour des collaborations auquel il s'adonne. Après Mos Def aka. Yasiin Bey (il y a tout juste une semaine) c'est avec Mac Miller cette fois-ci qu'il s'affiche pour une rencontre qu'il ne faut pas juger trop vite paradoxale. Oui Jay Electronica est peut être tout ce que Mac Miller n'était pas : un artiste économe de ses mots et de ses apparitions médiatiques, un mystère, un spectre planant sur le milieu indépendant. Mais de l'eau a coulé sous les ponts comme on dit.

Car avec les dernières orientations prises par le Mac, l'alliance est intelligible et le résultat probant. L'instrumentation a cette petite touche retro qui fait du bien et évoque MF DOOM. Mac prend évidemment plus de place que son compère originaire de Louisiane ; normal c'est son album. Mais Jay Electronica lâche tout de même un couplet de haute volée pour un album qu'on avoue attendre de plus en plus.

On vous conseille également : 

À voir aussi sur konbini :