(Crédits : détail de l’infographie « Music Makes You Smarter », British CBT)

featuredImage

Écouter de la musique rend plus intelligent

Selon une étude britannique, écouter et jouer de la musique favoriserait grandement les capacités intellectuelles, notamment pendant les révisions scolaires.

musique

(Crédits : détail de l'infographie "Music Makes You Smarter", British CBT)

Des années à vous battre contre vos parents n'auront pas suffi. La musique quand vous révisez, c'est non. Et si vous les faisiez changer d'avis ? Impossible ? On parie ?

Emma Gray est psychologue clinicienne spécialisée en psychologie de l’éducation. Elle travaille au British Cognitive Behaviour Therapy and Counselling à Londres et sa tâche, ces derniers temps, était d'étudier l'effet produit par la musique sur les élèves, plus particulièrement pendant les révisions. Avec son équipe, elle en a tiré une étude surprenante que vous pourrez brandir devant vos parents car oui, réviser en musique, cela fonctionne encore mieux. Décryptage.

25 chansons par jour

L'étude en question a été synthétisée dans une infographie (à découvrir ci-dessous) qui tord le cou à toutes les certitudes de ceux qui vous empêchent d'écouter de la musique en révisant. Qu'on le veuille ou non, la musique fait partie de notre vie de tous les jours. On relève qu'en moyenne, chaque personne écoute 25 chansons par jour. D'ailleurs, une personne sur deux joue (ou "a joué") d'un instrument de musique. Si plus de la moitié des élèves de 12 à 17 ans interrogés écoutent déjà de la musique en révisant (53%), l'étude prétend qu'écouter une sonate de Mozart peut augmenter le QI de 9 points pendant un quart d'heure.

Car selon l'étude, le style musical que vous écouterez sera déterminant en fonction de ce que vous étudiez. Apprenez ainsi qu'il est plutôt recommandé d'écouter de la musique classique à 60 à 70 battements par minute lorsque vous révisez des mathématiques. Pourquoi ? Mélodie et tonalité de la musique classique agiraient sur le lobe gauche du cerveau, celui-là même qui sert à traiter les informations factuelles et à résoudre les problèmes.

A contrario, les matières plus créatives comme l’anglais, le français ou les arts stimulent la partie droite du lobe du cerveau, celle en charge des "pensées originales et créatives". L'étude conseille aux élèves de se diriger vers du rock ou de la pop à 50 à 80 battements par minute. Ceci dit, "toutes les musiques n'ont pas été créées égales", comme le note l'infographie. Ainsi, les étudiants qui réussissent le plus sont ceux qui ont écouté Beethoven. Au contraire, les cancres sont ceux qui ont écouté Lil' Wayne.

Écouter, c'est bien. Jouer, c'est mieux.

Vous faites partie de ces heureux élus qui jouent d'un instrument ? Votre pratique musicale a donc sûrement une influence sur votre vie de tous les jours. Selon l'étude, les musiciens sont ceux qui ont le plus de chance d'être acceptés en études de médecine. Vous ne voulez pas être chirurgien ? Ce n'est pas grave. Apprenez qu'en seulement huit mois de pratique musicale, votre QI spatial - directement lié à la mémoire - aurait augmenté de 46%.

Les jeunes enfants sensibilisés à jouer d'un instrument développent plus vite des capacités moteurs, d'attention et de mémorisation. L'étude garantit même que la pratique musicale sur le long terme donne des étudiants moins touchés par les problèmes d'addiction à l'alcool ou à toute autre sorte de drogues.

Précisons uniquement que l'étude a été menée en partenariat avec Spotify, qui en a profité pour créer des playlists "spécial révisions" adaptées aux matières de votre choix. Conflit d'intérêts ? Il est légitime de se poser la question. En attendant, bonne rentrée scolaire à tous... et bonne écoute.

L'infographie ci-dessous, à cliquer pour voir en grand.

(Crédits : onlinecollege.org)

On vous conseille également :

Par Théo Chapuis, publié le 11/09/2013

Copié