Superfluous Culture : état d'esprit textile

Alerte ! Souffle d'inspiration vestimentaire en vue. C'est canadien, ça s'appelle Superfluous et contrairement à ce que son nom indique, Superfluous, c'est pas si superflu que ça. On vous explique !

La Sape, définition : la Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes. Oui, à la base, la sape est un art de vivre, un mode de vie culturel lancé dans les années 70 au Congo. Si cette approche fondatrice du style se limite surtout à la fringue, l'art de la sape s'est développé avec le temps. Des "sapeurs" à l'ancienne aux dandys, la fringue est aussi devenue un état d'esprit, souvent ostentatoire d'ailleurs. Mais c'est une culture bien plus minimaliste que propose la marque Superfluous Culture. Alors c'est minimaliste, certes. Mais riche : surtout.

Publicité

Superfluous spirit

Publicité

First, la mise en bouche en images...

Superfluous Culture, c'est d'abord une marque canadienne, - montréalaise plus précisément-, fondée par un certain Adam Taubert. Une marque faite par des hommes pour des hommes mais pas seulement. Il s'avère que les matières et les modèles ont la texture attractive, les filles peuvent donc elles aussi y trouver leur compte avec un peu d'imagination ! Et pour cause, Superfluous porte l'universalité en héritage.

Publicité

La marque s'est bâtie sur le principe d'un état d'esprit qui allie cultures urbaine, vintage et africaine pour ne citer qu'elles. Mais là où Superfluous a brillamment excellé, c'est qu'elle a su contenir toutes ces influences dans l'élégance d'un minimalisme qui en dit long sur l'histoire des peuples qui les ont inspirés et qui se retrouvent derechef dans leurs pièces comme sur leur site.

Le minimalisme se retrouve également sur les pages du site où les modèles sont présentés sous la forme de patrons. Un dépouillement esthétique qui pousse à la curiosité du clic'.

Publicité

Sous les patrons, les modèles. Eux aussi font écho à la nécessité de la pensée culturelle et portent les noms de leurs inspirations.

SUMMER SOLSTICE

ORGANIC COTTON

M THEORY CAP

"M-Theory is a unifying theory of an eleven dimension multiverse"

CROP CIRCLE

Chaque modèle est présenté avec un texte explicatif sur les intentions de création. Le modèle Crop Circle par exemple a été réalisé avec un mélange de Denim Levi Strauss et un mix de cotons africains. Cette pièce qui s'inspire de l'esthétique punk a été réalisée après avoir rencontré les connaisseurs du style. Et il en va ainsi pour chacun des modèles qui sont pensés dans la matière comme dans les couleurs et l'esprit. On vous invite ardemment à en découvrir les portraits. Spiritus mood.

Ça ne reste que de la sape mais on vous l'a dit : Superfluous Culture , c'est pas si superflu que ça !

http://superfluousculture.tumblr.com/

Plus de Superfluous Culture sur leur Instagram et leur Tumblr.

Crédits images : Superfluous Culture

Par Afifia B, publié le 01/07/2013

Copié

Pour vous :