AccueilÉDITO

Faire du prêt-à-porter à partir d'une marque de meubles

Publié le

par Nastasia Hadjadji

Il arrive que des marques de prêt-à-porter à l'identité suffisamment affirmée donnent naissance à des propositions parallèles de lignes de meubles. Merel Korteweg a pris l'idée à revers.

C'est en étudiant les lignes contemporaines, épurées et marquées du sceau du minimalisme scandinave du mobilier HAY que Merel Korteweg a réalisé que cette enseigne détenait un ADN suffisamment fort pour inspirer une collection de prêt-à-porter.

L'idée : s'aider d'une identité pour créer

Elle décide alors d'explorer le territoire de la marque et en formalise le résultat de cette recherche en trois familles de style : the Architect, the Explorer, the Naturalist. De là, elle élabore des planches d'inspiration et la réalisation d'un mini look-book pour sa ligne de prêt-à-porter féminin.

Merel Korteweg parvient à raconter l'histoire de la marque de mobilier en langage de mode et le résultat est très convaincant. La qualité du stylisme et du photoshoot achèvent de faire de ce projet de fin d'étude une approche très innovante de la création de mode.

À voir aussi sur konbini :