AccueilÉDITO

Des modeux piégés parlent de créateurs qui n'existent pas

Publié le

par Louis Lepron

(Capture d’écran YouTube)

Après le festival de musique Coachella, Jimmy Kimmel s'est attaqué à un autre évènement : la Fashion Week de New York. Et comme d'habitude, il demande à des modeux de parler de créateurs qui n'existent pas.

(Capture d'écran YouTube)

Jimmy Kimmel est un filou. Le genre à s'incruster lors d'un évènement, notamment culturel, et à ridiculiser des gens présents sur place. Non pas en se moquant lâchement de leur physique ou de leurs tenues. Mais en leur posant des questions sur des personnalités qui n'existent pas.

La première fois, l'animateur américain s'était intéressé aux festivaliers de Coachella. Le genre de mélomanes qui sont tellement mélomanes qu'ils connaissent et peuvent parler de groupes qui n'ont jamais existé. Comme "Get the Fuck Out Of My Pool" ou "The Obesity Epidemic". Oui oui, ils les ont déjà vus en concert une bonne douzaine de fois.

La deuxième fois, c'était il y a quelques jours à la Fashion Week de New York. Le procédé est le même : la caméra s'avance et demande à des quidams ce qu'ils pensent de créateurs qui n'ont jamais foulé un podium. Bien sûr, ils aiment tous ce fameux "George Costanza" et l'ensemble de son travail.

À voir aussi sur konbini :