Des mannequins tapent la pose avec leurs mères

Un faux air de campagne Comptoir des Cotonniers ? Plus que ça pour le projet photo d'Howard Schatz, qui s'étend sur plus de douze ans, immortalisant des mannequins professionnelles avec leurs mères en leur demandant de quitter leur posture de model pour incarner "la fille de leur mère".

howard schatz

"Soyez la fille de votre mère... Pas un model fashion sexy"

L'exercice est loin d'être facile pour ces mannequins sur-entraînées à sourire sur commande et prendre la pose dès qu'un appareil photo montre le bout de son objectif. Se défaire de ses réflexes pour n'être plus qu'un sujet lambda, accompagné de celle qui a donné la vie, tel était le but du photographe :

Publicité

Elles ont beaucoup de mal avec ça. Je veux qu'elles arrêtent de sourire.

Au-delà des similitudes physiques, Howard Schatz désirait également immortaliser la relation qui lie les paires : affection et tendresse ou froideur sont perceptibles tout au long de la série :

Tout au long des photos, on peut assister à des relations différentes entre les paires. Alors que certaines sont affectueusement enveloppées dans les bras l'une de l'autre et se tiennent la main, d'autres gardent une distance de sécurité, comme si elles n'étaient que des collègues lors d'un shooting.

Publicité

Pudeur ou déformation professionnelle, les automatismes semblent avoir la vie dure.

Publicité

Publicité

Par Ombline, publié le 07/06/2013

Copié

Pour vous :