AccueilLifestyle

Zak Noyle capture une vague de détritus en Indonesie

Publié le

par Tomas Statius

En Indonésie le photographe Zak Noyle est parti chercher des vagues et il a trouvé un amas de détritus. Son témoignage donne matière à réfléchir. 

Zak Noyle avait un joli programme : partir en Indonésie pour shooter le surfeur Dede Surinaya en pleine action. Parce que le pays au 17.000 îles est une destination commune pour la glisse : climat accueillant, multiplicité de spots, eau turquoise et vagues puissantes.

Sauf qu'arrivé dans le sud de l'île de Java, c'est à une toute autre réalité que le contributeur pour Surfer Magazine s'est confronté.

Malgré l'éloignement de l'endroit de toute grande métropole, les forts courants de l'océan Indien n'ont de cesse que de ramener emballages, papiers et détritus en tout genre loin de la côte.

À ce propos, l'intéressé a affirmé à GrindTV :

C'était fou. Je n'arrêtais pas de voir des sachets de nouilles flotter à côté de moi. C'était vraiment répugnant. Je me suis dit à plusieurs reprises que j'allais probablement voir un cadavre flotter.

Malgré tout, le photographe a dégainé son appareil photo et a capturé son compère surfer du jour en action. Ironie du sort, le gouvernement indonésien a récemment commandé une étude concluant à la responsabilité de grandes firmes dans cette pollution. Parmi elles, Coca Cola, qui sponsorise le surfeur indonésien.

Pas sûr que les clichés arrivent en couverture de magazines de surf, ou qu'ils soient utilisés dans un but publicitaire. Mais ils sont un témoignage saisissant de l'impact de notre mode de vie sur les océans.

On vous conseille également : 

À voir aussi sur konbini :