Valeria Lukyanova : la Barbie humaine venue de l'Espace

Identité : Valeria Lukyanova. Origine : Ukraine. Profession : Barbie humaine. Statut revendiqué : gourou spirituel venu de l'espace pour sauver le monde. Tout simplement. 

Elle avait un rêve, être aussi parfaite que Barbie. Valeria Lukyanova est donc devenue Barbie Humaine. Les traits de son visage sont inspirés des canons de beauté manga : peau cristalline, yeux bleus larges comme deux océans, bouche rosée de candeur artificielle. Son corps aux mensurations surréalistes lui confère une  dimension à mi-chemin entre la femme en plastique et l'être extraterrestre.

Publicité

Ces particularités lui ont permis de revendiquer son état de Barbie humaine au-delà des frontières de son Ukraine natale. Sa performance déjà insolite eut pu s'arrêter là mais il semble qu'être Barbie humaine ne soit pas le but ultime de Valeria Lukyanova qui a récemment déclaré avoir été envoyée sur Terre pour sauver le monde de la superficialité : un comble.

Clamant pratiquer les "voyages astraux", elle serait l'incarnation d'une infinité de planètes sous le nom d'AMATUE. Vice l'a rencontrée et en a fait un reportage extra-ordinaire, au premier sens du terme.

Valeria Lukyanova : Barbie de l'espace

Valeria en AMATUE

Publicité

Jusque-là célèbre pour être l'ambassadrice de la perfection barbie parmi les humains, on apprend qu'elle est aussi gourou, envoyée sur Terre pour sauver les hommes et rétablir la marche du monde. IZY. Si l'on en croit ses propos, Valeria, de son -prétendu- vrai nom, AMATUE aurait traversé plusieurs sphères temporelles et mediums d'existence.

Elle qui pensait venir de Venus (?), elle a réalisé lors de ses "voyages astraux" pratiqués depuis son plus jeune âge, qu'elle venait en fait de beaucoup plus loin. Et après avoir été planètes, étoiles, divinités, Amatue qui a traversé plusieurs sphères spatio-temporelles estime aujourd'hui être en mesure d'apporter sa sagesse au monde grâce à sa philosophie toute particulière.

Fervente adepte de magie et autres pratiques ésotériques, Valeria conçoit sa spiritualité comme la continuité logique de sa quête de la perfection, le moyen de rétablir l'équilibre entre ses différents "moi" actuels et antérieurs. Inutile de te dire que ce reportage de Vice est une immersion vers une contrée lointaine car Valeria est partie loin, très loin.

Publicité

Si le discours sorti de cet être aux contours ovniesques est en soi propice à l'hallucination, vous tomberez des nues devant son accoutrement de gourou, un croisement entre la froideur futuriste de Lady Gaga et la prestance pharaonique. Chacune de ses phrases est une quote à retenir mais l'ironie de celle qui suit est irrésistible. A sa soeur qui cherche à être aussi parfaite qu'elle, Valeria lui conseille de ne pas trop sourire pour ne pas laisser entrevoir son double menton (qui n'existe pas hein!). Et pour ce faire, elle lui déclare :

[pour être parfaite], imagine que tu es en deuil

Voilà. Tout est dit. Maintenant, on regarde

Publicité

Source : Vice / Huffingtonpost 

Par Afifia B, publié le 25/07/2013

Pour vous :