AccueilLifestyle

Une vidéo de Parkour filmée à la première personne

Publié le

par Tomas Statius

Capture d’écran de la vidéo

Ardoises, rebords, sauts, roulades et pointes de pied. Le collectif Ampisoud nous gratifie d'une jolie vidéo de Parkour à la première personne. On regarde. 

Capture d'écran de la vidéo

Le Parkour pose pas mal de questions sur la vie dans un milieu urbain aujourd'hui : est-il possible (appréciable) de contourner l'utilisation initiale d'une construction ? Peut-on à l'instar d'une randonnée en montagne tracer notre route entre antenne, rebords et ardoises ? La fonction d'un bâtiment doit-elle l'emporter sur l'insertion dans un milieu donné ?

Tout ça pour dire que loin d'être un passe-temps anodin, le Parkour est un truc qui veut dire quelque chose et qui vaut le coup qu'on s'y intéresse. Bien sûr, outre cet aspect "urbanistique", il y a également une certaine jouissance, doublée d'un air ébahi à regarder des mecs (ou des filles) sauter de toits en toits, glisser sur les pentes, et escalader des échafaudages. Et quand le tout est filmé à la première personne, l'immersion est plus forte, l'impression de danger constante.

Le collectif Ampisound de Cambridge (et plus particulièrement James Kingdom pour cette vidéo) fait partie de ceux qui comptent dans ce petit milieu. Mais aussi de ceux qui ont des idées. La première personne, c'est peut-être pas une révolution du genre, mais la réalisation fait plaisir et donne envie de prendre de la hauteur et voir la ville d'en haut. On grimpe ?

N.B : D'après certains utilisateurs, la vidéo serait un hommage au jeu vidéo Mirror's Edge

N.B' : À noter que la bande-son assurée par l'artiste britannique Tourist fait plaisir. Le titre s'appelle "Placid Acid" et on peut se la procurer par ici.

 On vous conseille également : 

À voir aussi sur konbini :