AccueilLifestyle

Vidéo : quand Sacha Baron Cohen s'incruste à un rassemblement d'extrême droite

Publié le

par Arthur Cios

Sacha Baron Cohen fait du Sacha Baron Cohen, et ça fait du bien.

Il refait des siennes. Ce qui a été sa marque de fabrique pendant des années a été stoppé à cause de sa notoriété grandissante à travers le monde. Car l’acteur et humoriste Sacha Baron Cohen s’est fait connaître en réalisant des caméras cachées dans la peau de personnages absurdes. Qu’il s’agisse d’Ali G, Borat ou Bruno, vous avez forcément vu le trublion américain à la télé comme au cinéma.

Plus discret depuis quelques années, notamment du fait de la difficulté de faire des sketches en caméra caché maintenant que tout le monde le connaît, l’acteur a néanmoins fait un grand retour en 2018 avec sa série bien gênante (comme souvent avec lui), Who Is America?.

Ce week-end, l’artiste est réapparu. Deux ans après la diffusion de sa série, Sacha Baron Cohen a été vu ce samedi 27 juin à un rassemblement à Olympia (Washington) de l’extrême droite américaine, organisé par un groupe dénommé les 3 %. Et il a encore frappé.

Grimé en espèce de chanteur de country avec une barbe et un faux ventre, ce dernier est arrivé sur scène (qu’il avait financée auprès du groupe politique sans indiquer sa réelle identité) et a commencé à chanter un titre parodique et caricatural, se moquant d’Obama et du Dr. Fauci (le spécialiste qui contredit Trump sur la question du Covid-19), chantonnant qu’il faudrait leur injecter "la grippe de Wuhan".

Un canular qui s’est déroulé presque sans accroc, le public reprenant en chœur les paroles du chanteur. Puis, au bout d’un moment, les organisateurs ont compris qu’ils s’étaient fait avoir et ont essayé de le couper, mais l’équipe de Baron Cohen les a empêchés d’interrompre le concert. Joueur, l’artiste s’est par la suite déguisé en faux journaliste pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé.

À voir aussi sur konbini :