Métro de Stockholm / Michael Masser

Photos : promenons-nous dans les métros du monde

En dépit des apparences, dans certains pays le métro c'est pas toujours l'enfer...

Métro de Stockholm / Michael Masser

Naples fait rénover son métro par les artistes attirant la curiosité médiatique tandis que les usagers de la RATP patientent sur des sièges en plastique. On ne va pas se mentir, le visage de la capitale française est cerné par un métro aussi triste que laid. Passons sur les odeurs, les rats en balade et l'humidité, les souterrains parisiens croupissent à petit feu. Avec le Pass Navigo qui vient d'augmenter et un ticket unique à 1,70 euros, rien ne semble compenser l'effort. Est-ce la même chose ailleurs ? Petit tour d'horizon des métropolitains.

Publicité

Les souterrains des villes

Publicité

Sur le plan tarifaire, tous les métros d'Europe se ressemblent : cela reste cher et en constante augmentation. Malgré le prix du ticket à 1,70 euros, le métro de Paris est l'un des moins chers d'Europe puisqu'il faut compter 2 euros pour un ticket barcelonais ou encore 2,20 euros à Stockholm pour ne citer qu'eux. Les parisiens accepteraient-ils mieux ces tarifs si leur métro avait plus belle allure ?

Le métro de Naples vient d'inaugurer la station de l'art Toledo dessinée par l'architecte Oscar Tusquets Blanca. No comment...

Station Toledo - AFP

Publicité

Station Toledo - AFP

Plongée aquatique dans le métro de Stockholm

Publicité

Station Stadion - AFP

Triomphe des lumières à Munich

Métro de Munich - AFP / Christof Stache

Station Westfriedhof - AFP

Station Westfriedhof / Photo DR

En Allemagne, les rames vintages dans un décor princier

Station Heidelberger Platz - Berlin (Allemagne) - AFP

Ôde aux perspectives sous les terres de Moscou

Photo DR

Station Mayakovskaya - AFP

A Lisbonne, on note un très faible risque d'étouffement...

AFP / Miguel Riopa

Le Métro, ça peut être le Paradis quand on veut mais ne soyons pas de mauvaise foi, celui de Paris a aussi ses beautés. L'une des plus belles, la station Arts et Métiers transforme son souterrain en Machine à remonter le temps. On y évolue un peu comme dans un sous-marin à la Jules Verne...

Station Arts et métiers - Photo DR

On vit tous plus ou moins dans le métro quand les déplacements sont quotidiens. On longe les voies, on les traverse de long en large pour nos rendez-vous journaliers. La première fonction est respectée c'est l'essentiel. Alors la différence entre une station délabrée et une station propre repose sur quoi ? Pas grand chose si ce n'est un sourire. Mais c'est déjà ça !

Crédits photos : AFP - Bob Krist et Michael Masser

Par Afifia B, publié le 02/01/2013

Copié

Pour vous :