Pilule Soylent : demain, nous mangerons du soleil vert

Remplacer vos plats par une pilule n'est plus du domaine de la science-fiction. Demain nous nous nourrirons peut-être tous de soleil vert. 

Publicité

On a tous vu des films de science-fiction au contexte de fin du monde où la nourriture était remplacée par des capsules censées couvrir la totalité des besoins alimentaires. Le genre de film à regarder tel un prince repu, le pot de pâte à tartiner et autres victuailles sous la main.

La perspective d'un futur dénué de saveur et de gourmandises est peu inspirante pour la plupart d'entre nous mais avoir vu le film Soleil Vert (Soylent Green) a visiblement donné des idées à Rob Rhinehart. C'est bien pour ça qu'il appelé ses gélules alimentaires Soylent dont il espère qu'elles seront rapidement consommées, en lieu et place de nos sandwiches et autres biscuits chocolatés.

Soylent : du Soleil vert en gélules

La référence Soleil Vert dans les Simpsons

Publicité

Rob Rhinehart est fier de sa gélule Soylent d'autant que son contenu a été validé par l'Institut de médecine qui assure qu'elle couvre tous les apports nutritifs nécessaires. Dès le mois de septembre, sa société va expédier pas moins de 140 000 colis remplis de ces capsules alimentaires. L'idée de se nourrir de médicaments n'est certes pas bien excitante mais Rob Rhinehart voit la chose autrement d'autant que ces gélules ne sont pas censées couvrir la totalité de nos repas, seulement ceux que nous prenons de façon peu équilibrée.

Sur 21 repas par semaine, l'inventeur vous propose de remplacer les moins nutritifs par cette gélule afin de combler vos besoins hebdomadaires et avoir ainsi l'assurance de manger équilibré. Rhinehart est tellement convaincu de la pertinence de son projet qu'il s'emploie à le répandre telle une flaque sur une mappemonde.

J'aimerais que ce soit comme le café, que ce soit disponible partout

Publicité

Plus sain en théorie et moins cher aussi puisqu'en imaginant que vous ne preniez exclusivement que ces gélules, cela vous reviendrait à 50 euros par semaine. Pratiques les courses mais tout ce qui est pratique n'est pas forcément enviable. Sinon, on porterait tous des sacs bananes.

Comme le désir, l'appétit vient en goûtant

Accélérer ce qui peut l'être. Simplifier au maximum notre quotidien pour le rendre plus pratique, c'est notre tempus principia. Pourquoi se fatiguer à manger plus sain quand on peut aller plus vite en ne mangeant pas du tout sans déficience physique ? Il ne s'agit pas de mettre en doute l'utilité de ces gélules. Après tout, elles coûtent peu et si elles peuvent permettre à notre corps de disposer d'éléments nutritifs que nous ne consommerions pas en temps normal, elles ne sont pas dénuées d'intérêt. C'est moins le produit que l'extension de ses possibilités qu'il faut considérer.

Publicité

Car leur intronisation tout comme le nom qu'elles portent ne sont pas anodins. "Soleil vert" c'est quand même le nom d'un film tiré de l'ouvrage SF écrit par Harry Harrison et dont le synopsis ne peut laisser indifférent :

2022, New York est plongée sous la lumière d'une lumière jaune qui anéantit la faune et la flore. La destruction des terres cultivables a conduit une multinationale nommée "Solyent" à créer "Soylent green", un aliment de synthèse. En dépit de cet aliment d'un nouveau genre, le climat social se désagrège, entrecoupé très souvent de manifestations de gens affamés. New York devient un monde sous cloche, un univers sombre baigné par la lumière anxiogène d'un ciel disparu où la violence se mêle à une perte de repères culturels et humanistes. Dans ce contexte hors réalité, les gens ont oublié ce qu'était la vie d'avant, le vert des collines, le bleu de l'océan, la diversité des fleurs et la saveur de ce que jadis nous consommions de la nature.

Pour le reste on vous conseille de voir le film (surtout pour la fin) mais sans tomber dans la facilité du pire, la référence des gélules de Rob Rhinehart à ce film incite à la mesure et nous éveille tous autant que nous sommes à des appels gargantuesques. Si un esprit sain excelle dans un corps sain, une vie sans le chant du ventre n'aurait que bien peu de saveur. Gargantuellement vôtre donc (et affaire à suivre).

Sources : Techcrunch / sSoylent.me / Gizmodo

Par Afifia B, publié le 02/08/2013

Pour vous :