AccueilLifestyle

On a classé les sagas de One Piece de la meilleure à la encore plus meilleure

Publié le

par François Faribeault

One Piece, c’est 101 tomes sortis en France, plus de 1 000 chapitres parus, autant d’épisodes à regarder, et 25 années que l’œuvre nous apporte autant de rires que de larmes.

On a classé les sagas de One Piece de la meilleure à la encore plus meilleure

Anime One Piece

One Piece, c’est aussi 31 arcs narratifs rassemblés en neuf sagas que nous avons décidé aujourd’hui de classer tant bien que mal de la meilleure à la plus parfaite.

9. Saga Île des Hommes-Poissons

Arcs concernés : Retour à Sabaody, Île des Hommes-Poissons

Dernière du classement, cette saga introduit merveilleusement les Mugiwara après l’ellipse, et leur aventure sur l’île nous fait découvrir leur nouvelle puissance. Hélas, son climax ne parvient pas à égaler ceux des autres sagas, sûrement à cause d’un Hody Jones trop faible et de Mugiwara beaucoup trop forts.

Pourquoi on kiffe cette saga : les faux Mugiwara qui ne ressemblent à rien, Jinbei, la révélation de l’identité de Poséidon, et Hody Jones qui se fait vicos par Zoro puis Luffy.

8. Saga Thriller Bark

Arc concerné : Thriller Bark

Thriller Bark revêt bien des qualités, mais son plus grand défaut reste sa durée. Seulement cinq tomes pour découvrir un lieu, introduire des personnages, une intrigue et un méchant. Même si Gecko Moria et Oz font le taf, cela ne reste pas suffisant pour monter dans le classement.

Pourquoi on kiffe cette saga : Nightmare Luffy, Pirate Docking Six Robot Giant Big Emperor, le retour de Sogeking pour vaincre Perona, le duel Zoro vs Ryuma, et son sacrifice face à Kuma.

7. Saga East Blue

Arcs concernés : Romance Dawn, Village d’Orange, Village de Sirop, Baratie, Arlong Park, Loguetown

East Blue est un enchaînement de petites aventures permettant à Luffy de créer son équipage. La bande se fricote avec la racaille de East Blue, on lâche une larme devant la détresse de Nami, et après 12 tomes, on apprécie la prime de 30 millions et le saut dans le grand bain qu’est Grand Line.

Pourquoi on kiffe cette saga : la danse de Jango l’hypnotiseur, la promesse de Zoro à Luffy, la marche épique vers Arlong Park pour dégommer du poisson, et Gaimon le boss tu connais.

6. Saga Skypiea

Arcs concernés : Jaya, Skypiea

Skypiea ne dure que deux arcs, soit neuf tomes. Skypiea est une aventure oubliée dont aucun gouvernement de One Piece n’entendra parler. Skypiea, c’est juste un équipage de pirates qui se rend dans le ciel pour rencontrer des hommes-chèvres et se battre sur un nuage avec le Dieu de la foudre et ses prêtres. Skypiea, c’est une légende qui a peut-être un lien avec le One Piece. Et c’est vachement bien.

Pourquoi on kiffe cette saga : Bellamy éclaté en un coup, les dials, le mantra, toute l’histoire tragique de l’Île Céleste, le message de Roger sur le Ponéglyphe, la première battle royale du manga, et la toute-puissance de Ener mise à mal par un gamin en caoutchouc.

5. Saga Alabasta

Arcs concernés : Reverse Mountain, Whiskey Peak, Little Garden, Île de Drum, Alabasta

La deuxième saga de One Piece nous fait l’honneur d’une construction scénaristique admirable, avec un méchant finement amené, dont la puissance et la menace ne font que grandir au fil des arcs, et une conspiration démantelée pour sauver un royaume des mains d’un Shichibukai à la voix si douce.

Pourquoi on kiffe cette saga : Laboon, le duel Zoro vs Luffy, le flash-back de Chopper, Mr Prince, Miss Merry Christmas avion de chasse, l’existence des Ponéglyphes, Zoro qui tranche l’acier, Luffy qui sauve Nico Robin, Crocodile qui bat deux fois Luffy, et les adieux si émouvants de l’équipage à Vivi.

4. Saga Dressrosa

Arcs concernés : Punk Hazard, Dressrosa

On pourrait penser que Dressrosa n’est qu’une intro à la saga des Quatre Empereurs, mais que nenni. La saga débute par une alliance improbable, et comme pour Alabasta, on nous présente habilement le meilleur méchant du manga jusqu’à ce jour : Don Quichotte Doflamingo. OK, les lieutenants de Dofla ne font que pâle figure face aux Mugi, mais le combat final dans la Bird Cage mérite de figurer dans un musée.

Pourquoi on kiffe cette saga : Law qui découpe un bâtiment en deux, l’alliance Law/Luffy, le flash-back de Law, le Corrida Colosseum, le retour de Sabo, Franky vs Señor Pink, le peuple qui retrouve la mémoire, la Grande Flotte du Chapeau de Paille, l’éveil du fruit de Dofla, le Gear 4 enfin révélé, et God Usopp, le GOAT de Dressrosa.

3. Saga Quatre Empereurs

One Piece / Toei Animation

Arcs concernés : Zo, Whole Cake Island, Rêverie, Wano Kuni

Il y a énormément à dire sur la saga la plus longue de One Piece (plus de 20 tomes). Même si elle débute en douceur sur un éléphant avec les Minks, elle nous enchaîne direct avec l’arc Whole Cake, ou vas-y que ça espère vaincre Big Mom mais en fait non car elle est beaucoup trop forte alors contentons-nous de sauver Sanji, voler le Rio Ponéglyphe, et offrir aux lecteurs le combat le plus complet de l’œuvre avec Katakuri vs Luffy.

S’ensuit la Rêverie au calme, puis Wano Kuni, arc encore en cours, où Kaido entre par la grande porte dans le top 3 des méchants. Wano Kuni signe ici le meilleur de ce qui se fait dans One Piece, mais hélas, doit plier le genou devant les deux premiers du classement.

Pourquoi on kiffe cette saga : Zunesha, les Vinsmoke, Brook le MVP de Whole Cake, Luffy contre tout l’équipage de Big Mom, Katakuri, le design des Mugi à Wano, Yamato trop stylée, Zoro qui obtient Enma, le power-up de Sanji, le flash-back de Oden, l’énorme bataille d’Onigashima, le Haki des Rois de Roronoa, et je ne peux rien dire pour ceux qui suivent la parution française et l’anime, mais vous n’êtes pas prêts pour la révélation ultime de cette saga.

2. Saga Guerre au sommet

One Piece / Toei Animation

Arcs concernés : Sabaody, Amazon Lily, Impel Down, Marine Ford, Post-Guerre

Sabaody nous montre le premier échec des Mugiwara, Amazon Lily nous présente la zouz de Luffy, et Impel Down nous plonge dans une course conte la montre face à un adversaire invincible : Magellan. Mais la vraie force de cette saga, c’est l’arc Marine Ford, avec son lot de MVP présents sur les lieux. Je ne les cite pas, tu les connais tous, mais Marine Ford reste un pic jamais égalé en termes d’intensité dans One Piece, avec, à son paroxysme, la mort d’Ace. Je ne pense pas qu’il existe un manga qui ait réussi à surpasser une fin de première partie comme Oda l’a fait.

Pourquoi on kiffe cette saga : les Supernovas, Kizaru, Rayleigh, la perte de Mugi, Boa Hancock, l’alliance Luffy/Crocodile, le sacrifice de Bon Clay, la puissance de Barbe Blanche, des Amiraux, de Mihawk, le choix de Garp, la mort d’Ace, la détresse de Luffy, le plan de Barbe Noire, la mort de Barbe Blanche, l’apparition de Shanks, et le lancement de l’ellipse. Tout, en fait.

1. Saga Water Seven

One Piece / Toei Animation

Arcs concernés : Long Ring Long Land, Water Seven, Enies Lobby, Post-Enies Lobby

Elle est la saga ultime de One Piece, celle qui rassemble toutes les émotions possibles et imaginables pouvant être ressenties dans un manga. Foxy le Renard et le Davy Back Fight ouvrent la saga avec humour, pendant que Aokiji referme le premier arc avec tragédie. Water Seven nous fait découvrir la SNCF sur l’eau, le terrible duel entre Usopp et Luffy et la détresse de perdre Nico Robin face à une sombre et intouchable puissance. Enfin, Enies Lobby est l’arc qui amène la saga à la première place. C’est la boîte de Pandore du shonen, avec une course-poursuite, un flash-back qui fait chialer, des duels avec des power-up de tous les côtés, des promesses tenues, et la perte d’un ami alors qu’en vrai, c’est un bateau.

Pourquoi on kiffe cette saga : le travail d’équipe de Zoro et Sanji au Davy Back Fight, la découverte de Water Seven, le CP9, Sogeking, Monster Chopper, la jambe du diable, le style à 9 épées, le Gear 2, le Gear 3, Rob Lucci vs Luffy, la mort du Vogue Merry et les annonces des nouvelles primes.

Fin de ce classement. Il se peut que la bataille d’Onigashima change la donne, mais peut-être pas. On attendra alors la prochaine saga (la dernière, sûrement) pour modifier cette liste.

À voir aussi sur konbini :