Promouvoir sport, jeunesse et mixité dans la ville : la mission de Stéphane Ashpool

Soutenu par Nike, le créateur du label Pigalle vient d'inaugurer trois nouveaux terrains de basket à Shanghai et Mexico.

Dans sa thèse "Mixité, égalité et genre dans les espaces du loisir des jeunes : pertinence d’un paradigme féministe" parue en 2014, Édith Maruéjouls pointait du doigt le manque cruel de mixité dans les lieux publics dédiés aux activités sportives en France. "Les garçons y sont plus présents et occupent quasiment seuls les « city stades », les « skateparks », les maisons des jeunes, les gymnases, les terrains en accès libre, les salles de répétition", y affirmait la docteure spécialiste de la géographie du genre, ajoutant un peu plus loin que, "loin d’être mixte, la fréquentation des espaces et équipements des loisirs des jeunes, en France, confirme l’inégalité réelle ou inégalité de traitement entre les filles et les garçons".

Face à ce constat, plusieurs initiatives visant à encourager la présence des jeunes femmes sur ces sites ont émergé au cours de ces dernières années en France. Parmi elles, le Girls Skate Camp de Vans, installé au printemps dernier au Cosanostra Skatepark de Chelles ; le dispositif FOOT’ELLES, qui a permis à plus de 200 jeunes filles âgées de 8 à 14 ans de découvrir le football à travers des ateliers gratuits au cours de l’année 2019 ; mais aussi la création, en 2009, du terrain de basket de la rue de Duperré, situé dans le quartier de Pigalle à Paris. Sous l’égide de Nike et Stéphane Ashpool, ancien entraîneur de basket et créateur de la marque Pigalle, cet espace initialement destiné à être transformé en parking a en effet été pensé pour séduire autant de filles que de garçons.

Publicité

Le Playground Duperré, fraîchement redécoré par les soins d’Ill-Studio. (© Nike)

"Je suis très concerné par la jeunesse de Paris et par les filles qui forment cette jeunesse, car j’ai conscience que ce n’est pas toujours évident pour elles", nous confie le designer. "Au fur et à mesure de discussions, d’observations, de sondages qu’on a faits autour de nous avec Nike, on s’est rendu compte que les filles avaient souvent du mal à jouer sur les terrains en extérieur, notamment parce que ce sont des endroits où l’on peut se faire assez mal, où il n’y a pas de vestiaire si elles ont envie de se changer… ce sont des lieux qui peuvent être contraignants et intimidants."

Des lieux en extérieur notamment pensés pour les femmes

Grâce à son allure contemporaine et colorée signée Ill-Studio, son sol amortissant conçu en caoutchouc recyclé et "la bonne ambiance qui y règne", le Playground Duperré (son petit nom) est aujourd’hui devenu un véritable lieu de vie et de rencontres sportives pour la jeunesse parisienne. Un succès qui a récemment convaincu les maisons Nike et Pigalle d’élaborer trois autres terrains de basket du genre à travers le monde : un premier à Shanghai (Chine), dévoilé à l’automne 2019, et deux autres à Mexico (Mexique), ouverts le mois dernier.

Publicité

Toujours habillées de vives couleurs, à l’image de leur aînée parisienne, ces infrastructures accueilleront tout au long de l’année une série d’évènements spécialement pensés pour les joueuses. "Nous avons essayé de trouver des endroits où les filles peuvent venir avec leur sac, se changer, jouer dehors et repartir", souligne Stéphane Ashpool. "Nous avons envie de créer des lieux où tout le monde se sente bien."

Le tout nouveau terrain de basket Nike x Pigalle de Shanghai. (© Nike)

"Le pouvoir du sport pour faire bouger le monde"

Pour accompagner la mise en place de ces nouveaux terrains, la marque à la virgule et le créateur parisien, qui collaborent ensemble depuis 2014, ont également donné vie à une nouvelle collection de vêtements. Inspirée des années 1990, composée de shorts aux couleurs pastel, de débardeurs oversizes ou encore de deux paires de Converse revisitées, cette ligne mixte incarne une cette volonté de développer le basket par-delà l’idée de frontière, par-delà la notion de genre.

Publicité

"Ça faisait plusieurs années que je pensais à poursuivre cette envie de faire naître des terrains de basket un peu partout dans le monde", décrypte Stéphane Ashpool. "Et donc, quand Nike m’a rappelé pour travailler ensemble à nouveau, j’ai réfléchi au sens de cette mission que je me suis donnée, et les mots « the power of sport to move the world » (soit « le pouvoir du sport pour faire bouger le monde ») me sont assez rapidement venus en tête. La collection est un uniforme de cette mission, de ce programme qui ne fait que commencer. Ce projet n’est pas juste un élan – il fait partie de ma vie."

Un aperçu de la nouvelle collection Nike x Pigalle, portée à gauche par Stéphane Ashpool. (© Nike)

© Nike

Publicité

© Nike

© Nike

© Nike

© Nike

La nouvelle collection Nike x Pigalle sera disponible dès le 25 janvier prochain sur le site de Nike.com.

Par Naomi Clément, publié le 24/01/2020