AccueilLifestyle

Nigo, le créateur de Bape, a été nommé à la tête de Kenzo (et c’est une très bonne chose)

Publié le

par Hong-Kyung Kang

(via Facebook)

Nigo est le nouveau directeur artistique de Kenzo, et c’est peut-être le mieux qualifié pour ce poste.

Une nouvelle page se tourne dans le monde de la mode. Il y a quelques mois, Kenzo annonçait le départ de son directeur artistique Felipe Oliveira Baptista. La marque du groupe LVMH a trouvé son successeur, le fameux Nigo, créateur japonais des marques de streetwear Bape et Human Made.

Nigo n’est pas étranger de l’univers LVMH. L’année dernière, il avait été invité par Virgil Abloh, directeur artistique chez Louis Vuitton, pour imaginer la collection capsule LV2 de la maison française. De plus, Tomoaki Nagao, de son vrai nom, a été étudiant à la Bunka Fashion College de Tokyo, la même école de mode qu’a faite Kenzo Takada, le fondateur de la marque de Kenzo.

Dans un post Instagram, Nigo s’est exprimé sur son enthousiasme à l’idée de prendre la tête de l’enseigne créée par son senpai :

"L’approche de Kenzo san pour créer l’originalité se réalisait à travers sa compréhension de beaucoup de cultures différentes. C’est aussi l’essence de ma propre philosophie de créativité."

À lire aussi : Le cool à la japonaise : voici la folle histoire intemporelle de la marque Bape

L’ADN japonais insufflé dans les créations

Tomoaki Nagao a marqué la mode par son avant-gardisme et sa capacité à briser les codes. En 1993, il lance sa première marque de vêtement A Bathing Ape, communément raccourcie en Bape. Ce nom fait référence aux singes qui aiment se baigner dans les sources d’eau chaude : allégorie de la jeunesse japonaise qui aime profiter de la vie, et s’éloigner des diktats de travail et de réussite du pays du Soleil-Levant.

Nigo décide de produire les pièces de sa marque en quantité limitée, et refuse de multiplier les points de vente, se concentrant sur son Bape Store à Tokyo. La marque devient bientôt hype auprès de la jeunesse tokyoïte, qui s’arrache les vêtements estampillés du logo du singe. Une stratégie de vente pionnière, qui sera ensuite formalisée par les marques de streetwear les plus populaires, à l’image de Supreme.

En plus de cette tactique commerciale révolutionnaire, Nigo a réussi à imposer sa marque de fabrique à travers des designs innovants qui sont devenus des signatures identifiables de Bape. Les plus connus sont certainement le motif camouflage avec la tête de singe, et le shark hoodie, dont la capuche se présente en forme de requin.

Les visuels de Nigo ont largement été popularisés de l’autre côté du Pacifique, notamment par les rappeurs américains tels que Lil Wayne, Wiz Khalifa, Kanye West et Pharrell Williams. Ce dernier, en particulier, est devenu un proche du créateur japonais, et a lancé avec lui une autre marque de lifestyle appelée Billionaire Boys Club.

Tomoaki Nagao est devenu un véritable ambassadeur de la culture nippone, la popularisant auprès d’un large public à travers des visuels toujours originaux et identifiables. Il semble donc être le directeur artistique idéal pour Kenzo, une enseigne qui, depuis sa création, a brillé par son identité particulière basée sur des inspirations multiculturelles. La première collection de Kenzo par Nigo devrait être présentée lors de la Fashion Week de Paris en janvier. 

À voir aussi sur konbini :