AccueilLifestyle

Napoléon : l'expo événement se dévoile enfin à la Grande Halle de la Villette

Publié le

par Leonard Desbrieres

Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard, Jacques-Louis David, 1801. (© Wikimedia Commons)

Une collection unique au monde pour retracer la vie d’une des plus grandes figures de l’Histoire de France.

"Que l’on soit 'pour' ou que l’on soit 'contre', Napoléon reste un mythe. Il fait l’objet d’un article ou d’un livre édité quotidiennement dans le monde." Chris Dercon, le président de la RMN, mesure bien, alors qu'on inaugure enfin l’exposition événement "Napoléon", la grandeur du monument auquel il s’attaque.

Empereur au destin hors norme, autant admiré que détesté, Napoléon est un personnage pluriel et complexe, un stratège et un meneur d’hommes dont les victoires éclatantes n’ont d’égales que les défaites fracassantes. Il est un héros tragique qui fascine toutes les générations et qui a marqué en profondeur l’histoire et les institutions de notre pays.

Pour retracer la vie de cette grande figure de l’Histoire de France, il fallait voir les choses en grand. Alors qu’on vient de célébrer le bicentenaire de sa mort, la Grande Halle de La Villette accueille, du 28 mai au 19 décembre prochain, une exposition exceptionnelle, fruit de la coopération entre La Réunion des musées nationaux – Grand Palais (RMN), La Villette et Re / Adonis.

Grâce à la participation généreuse d’un nombre impressionnant de partenaires, parmi lesquels le musée de l’Armée, le musée national du château de Fontainebleau, le musée du Louvre, la Fondation Napoléon ou encore le musée national du château de Versailles, c’est une collection unique au monde consacrée au premier empereur des Français qui nous est présentée tout au long de l’exposition.

Une exposition immersive et ambitieuse

"À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, il nous a semblé opportun de présenter les chefs-d’œuvre et les pièces rares qui ont marqué son parcours, de les expliquer, d’ouvrir des débats, pour mieux comprendre l’homme mais aussi cette époque si particulière, moment de bascule entre un monde d’avant et un monde d’après, que ce soit sur le plan de la politique, de la société, du droit, ou de l’économie – et dont certains des legs sont encore vivaces", explique Didier Fusillier, président de la grande halle de la Villette.

Le parcours s’articule autour de plusieurs parties retraçant l’existence de Napoléon et les différentes facettes de ce géant. On découvre ses années d’apprentissage au collège militaire de Brienne, on mène à ses côtés les campagnes d’Italie et d’Égypte, le coup d’État du 18 brumaire et le Consulat, on assiste à l’avènement de l’empire et à son déclin jusqu’à l’inévitable chute après la bataille de Waterloo. Mais si cette exposition riche et variée rappelle les dispositions uniques de chef de guerre et de chef d’État de Napoléon, elle n’oublie pas non plus la vie intime de l’empereur, notamment les femmes qui ont partagé sa vie.

L’exposition bénéficie d’une scénographie exceptionnelle pour recréer le faste de la vie à la cour napoléonienne. Une imposante collection d’arts décoratifs, de pièces d’orfèvrerie, d’étoffes, d’imposantes voitures et même une spectaculaire tente de campagne sont aujourd'hui présentées au public. Sans oublier les nombreuses sculptures et tableaux réalisés par les plus grands artistes de l’époque comme David, Gros ou Gérard.

Et pour faire durer le plaisir, un cycle de conférences sera organisé autour de l’exposition et des invités prestigieux croiseront leurs regards avec ceux des commissaires. Au programme, les mœurs et la religion, avec l’intervention de Jacques-Olivier Boudon, l’exercice du pouvoir avec Thierry Lentz et la vie et mort des soldats avec François Houdecek.

Un sujet hors norme, une collection unique au monde, le tout servi par une scénographie et un programme ambitieux : "Napoléon" se présente déjà comme l’exposition la plus imposante de 2021.

L’exposition "Napoléon" est à découvrir du 28 mai au 19 décembre 2021 à la Grande Halle de La Villette de 10 heures à 19 heures.

À voir aussi sur konbini :