Capture d’écran de la vidéo « Soul Rebel »

Mark Appleyard ou la longévité dans la décontraction

Le skateur Mark Appleyard livre une prestation de grande classe dans la dernière vidéo Element, Soul Rebel. On regarde. 

Mark Appleyard

Capture d'écran de la vidéo "Soul Rebel"

À 30 ans, Mark Appleyard n'est plus nouveau sur le circuit mondial. De sa première signature chez Habitat jusqu'à son "transfert" de Flip à Element il y a trois ans de cela, le plus gros de sa carrière est derrière lui.

Publicité

Et le skateur canadien a enfilé, il fut un temps, les réussites comme des perles. C'est ainsi en 2003 qu'il se distingua en obtenant la récompense de "Skateur de l'année" des magazines Transworld et Thrasher. Balaise et rare.

Pleinement conscient que ses capacités physiques s'amenuisent au fil des années, il déclarait au magazine CCS en avril dernier suivre un régime particulier pour continuer à exercer son activité préférée tout en ne traumatisant pas trop ses vieux os :

Je mange sainement. Tous les matins je bois un jus de légumes frais. J'essaie également d'éviter des rails longs d'un vingtaine de marches, ainsi que les blessures, autant que faire se peut.

Publicité

Et force est de constater que malgré son âge avancé, Mark Appleyard en a encore sous la semelle. Pour la vidéo Soul Rebel (portée à nos yeux ébahis par le magazine Desillusion) de la marque américaine Element, il envoie toujours des méchants tricks avec une décontraction dont il a le secret. Et quand le tout est monté sur une bande-son un brin rétro (Ennio Morricone), par un réalisateur habile (Kirk Dianda) on ne peut s'empêcher de fondre.

Publicité

Mark Appleyard "Soul Rebel" from Hellaclips on Vimeo.

On vous conseille également : 

Publicité

Par Tomas Statius, publié le 17/06/2013

Copié

Pour vous :