AccueilLifestyle

Après Lil Nas X, Tony Hawk sort un skateboard incrusté de son propre sang

Publié le

par Samuel Delwasse

"Bien que cela puisse rendre le monde meilleur, n’utilisez jamais ces planches pour faire des clones de Tony Hawk."

Tony Hawk s’est associé à Liquid Death pour confectionner le "Liquid Death Skateboard". Le nouvel ambassadeur de la Liquid Death Mountain Water a partagé hier une vidéo dans laquelle il est dans un skatepark, assis sur une chaise, avec un infirmier à côté de lui qui prélève son sang. Il a décidé de mélanger son sang à la peinture d’un nombre très limité de skateboards.

"Apparemment, Liquid Death possède mon sang. C’est très perturbant. On va l’utiliser pour le graphisme de skateboards." La société Liquid Death, souvent associée à ce genre de partenariats pour des sports extrêmes, a décidé de mettre en vente 100 exemplaires de ce skateboard dans lequel l’ADN de Tony Hawk est incrusté. Une partie des bénéfices sera dédiée à la construction de skateparks dans des zones défavorisées.

En vingt minutes, l’intégralité des planches de skate a été vendue. Au total, deux fioles entières du sang de Tony Hawk ont été prélevées. Jake Tredo, le directeur de communication, a déclaré : "Tony a déjà perdu beaucoup de sang sur des rampes de skate, alors un peu plus de sang pour cela n’était pas un gros problème."

De son côté, Liquid Death a tweeté avec amusement : "Bien que cela puisse rendre le monde meilleur, n’utilisez jamais ces planches pour faire des clones de Tony Hawk."

Les internautes défendent Lil Nas X

Bien qu’amusant, ce coup de com' a fait réagir de nombreux internautes, notamment à cause du jugement bien différent auquel Lil Nas X a dû faire face quelques mois plus tôt. En effet, le 29 mars dernier, Lil Nas X avait fait polémique après avoir mis en vente 666 paires de Nike Air Max 97 customisées à l’effigie de son clip "Montero", avec une goutte de sang incrustée dans chaque paire de chaussure.

À la suite de cela, Nike avait porté plainte, et le rappeur américain avait subi de nombreuses controverses. Sur Twitter, beaucoup d’internautes défendent le jeune artiste (qui, de son côté, a réagi avec un simple "Tony in his Lil Nas X era"), en relevant la différence de traitement entre cette affaire-là et celle concernant Tony Hawk.

À voir aussi sur konbini :