©radio-canada à gauche : Manuel Prado à droite : le personnage de Dexter

Le vrai Dexter existe : il a été exécuté cette nuit

C'est l'histoire d'un policier qui exerçait à Miami le jour et tuait les gens la nuit. Non ce n'est pas Dexter mais Manuel Prado, celui qui aurait inspiré le personnage.

©radio-canada à gauche : Manuel Prado à droite : le personnage de Dexter

Publicité

Dexter on s'y attache. Le personnage de la série à succès capte indéniablement l'attention d'un public toujours plus fidèle. C'est avec un vif intérêt et même une affection qu'on le suit dans ses péripéties. Normal, c'est une série, du virtuel mais aurions nous pu nous attacher au "vrai" Dexter ? Car il existe...

Flic et serial killer

Manuel Pardo se sentait investi tout comme Dexter d'une mission mais la similarité ne s'arrête pas là. Cet ancien expert médico-légal (comme Dexter) vivait à Miami (comme Dexter) et estimait avoir pour mission d'assassiner les "parasites" soit tous ceux qui étaient nuisibles à la société. C'est pour le meurtre de 9 personnes qu'il a été condamné en 1988. Des trafiquants de drogue pour la plupart mais aussi des femmes. Il avait pris en photo les corps de ses victimes avant de les classer dans un dossier avec les coupures de presse.

Curieuses ressemblances avec le personnage de Dexter Morgan même si le créateur de la série James Manos dément s'en être inspiré...

Publicité

Exécuté après 25 ans d'incarcération

©Marice Cohn Band - Ap/Sipa

Manuel Pardo, ancien policier de Miami a été incarcéré en 1988 à l'issue d'un procès lors duquel il avait déclaré :

Ce que je vous demande de faire, c’est de me laisser avoir une fin glorieuse et de ne pas me condamner à rester dans une institution étatique pour le reste de ma vie. Je ne suis pas un criminel, je suis un soldat. En tant que soldat, je demande à recevoir la peine de mort. J’ai accompli ma mission.

Publicité

Une mission menée dans l'adoration d'Hitler selon les policiers qui ont perquisitionné son appartement, remarquant que même son chien avait la croix gammée tatouée sur la patte. Après avoir réclamé tous les recours possible pour éviter l'exécution, Manuel Pardo, 56 ans a été soumis à l'injection létale ce mardi 11 décembre en Floride. C'est la 42ème exécution de l'année 2012 aux Etats-Unis? Un acte que la France condamne fermement.

 Une histoire de fou !

Par Afifia B, publié le 13/12/2012

Pour vous :