Le mystère du Vélib' retrouvé à Bamako

Dites, vous avez entendu parler de cette histoire de vélib retrouvé à Bamako ? Non ? Venez, on vous raconte...

Une photo du fameux Vélib' retrouvé à Bamako?.

 

Cette photo fait le buzz en ce moment et a été repérée par Slate Afrique. Elle n'est en réalité pas nouvelle puisqu'elle tournait déjà il y a quelques mois. Mais après une longue période de silence, elle ressort sur la Toile comme la mer rejette son écume avec toujours cette même question : comment ce Vélib' a bien pu se retrouver à Bamako, à 4100 kilomètres de Paris ?

Publicité

Elle court, elle court la rumeur

Publicité

Il roule, il roule le Vélib' à Bamako mais personne ne sait comment il a pu atterrir dans la capitale malienne. On imagine mal un individu lambda passer la douane avec à son bras un Vélib'. Lourd et imposant, n'importe quel Parisien sait combien ce vélo à disposition ne saurait être des plus pratiques en voyage. La question qui s'est donc posée c'est : existe t-il un trafic de Vélib' ?

 

C'est ce que pourraient laisser croire les milliers de Vélib' dérobés chaque année dans la capitale parisienne depuis leur mise en place en 2007. Mais c'est un article du Figaro datant de la même année qui a lancé la rumeur d'un énigmatique réseau de Vélib' en Afrique.

Publicité

Selon cet article, un responsable de la société gestionnaire des Vélib', JC Decaux aurait déclaré lors d'un dîner :

Les Africains adorent le côté 4×4 du Vélib', si robuste qu'il permet de circuler même en brousse

Il n'en fallait pas plus pour que la rumeur se propage, aussi absurde qu'obscure puisqu'aucune des personnes concernées ne semble vouloir s'exprimer sur le sujet. Contactée par leParisien.fr, la société JC Decaux n'avait pas voulu faire de commentaires, se contentant de démentir d'un mou revers de main :

Publicité

C'est une légende urbaine comme celles des crocodiles géants dans les égouts. L'un de nos directeurs a sans doute voulu briller dans les dîners en ville et a raconté n'importe quoi.

Une explication qui n'explique pas comment ce vélo a pu atterrir là. Et contrairement aux légendes urbaines qui se fondent sur l'inconcevable, l'idée d'un trafic de Vélib' reste, elle, rationnellement concevable. Cela n'enlève toutefois rien au mystère comique de cette photo.

Par Afifia B, publié le 12/06/2013

Copié

Pour vous :