Le Mondial du Tatouage est de retour

Après treize ans d'absence, le Mondial du Tatouage est de retour à Paris. La semaine prochaine, les plus grands tatoueurs de la planète seront réunis durant trois jours marqués au son du dermographe.

Avis aux adeptes de l'encre : la plus grande convention de tatouage est de retour. Treize ans après le dernier Mondial du Tatouage, qui avait lieu au Trianon en 2000, les meilleurs artistes-tatoueurs du monde s'apprêtent de nouveau à se réunir le temps d'un week-end.

Publicité

Organisée par Tin-tin (du salon Tin-tin tatouages, Paris) et Piero (La Cour de Miracles, Toulouse), cette convention se tiendra du 22 au 24 mars prochain au 104, haut lieu artistique de la ville de Paris.

Tin-tin et Piero, organisateurs et partenaires de l'évènement

Démocratisation du tatouage

En quelques années, l'art du tatouage s'est affirmé et même démocratisé, et il est désormais loin d'être synonyme de délinquance ou de marginalité comme il l'était il y a encore trente ans à peine. En France, le nombre de tatoués a centuplé avec celui des tatoueurs, et on a assisté à la naissance d'une toute nouvelle génération d'artistes.

Publicité

Des artistes qui ont su mettre à profit l'expérience et les savoirs transmis par leurs aînés tout en puisant leur inspiration dans la tradition du tattoo et l'ensemble des sources médiatiques et artistiques, ce qui a contribué à diversifier et à perfectionner les graphismes de cet art. Paris se devait donc d'accueillir à nouveau une exposition-convention à la hauteur du prestige du tatouage.

Les 270 meilleurs artistes du monde

Le Mondial du Tatouage recevra donc les "anciens", à l'instar de Tin-tin ou de Piero, les moins anciens mais également cette toute nouvelle génération d'artistes-tatoueurs, bref la crème de la crème des adeptes du dermographe. Au total, 270 artistes venus des cinq continents seront présents au 104 la semaine prochaine, ce qui fait de cet évènement la plus importante des conventions françaises.

Publicité

Parmi les artistes présents lors de ce Mondial :

  • le Suisse Filip Leu, fils des célèbres Felix et Loretta qui a su réhabiliter et remanier à sa sauce le tatouage nippon en Europe ;
  • le New-yorkais Paul Booth, maître incontesté du tatouage fantastico-morbide qui a su imposer son style gothique, pour le plus grand plaisir des fans de films d'horreur ;
  • la Française Claire D, diplômée des Beaux-Arts qui a fini par monter son propre salon de tatouage, Octopus, avec son mari.

Claire D, d'Octopus Tatouage

Publicité

Tattoos, concours et concerts

Au programme de cette convention ? Ateliers de tatouages au cours desquels les visiteurs pourront se faire marquer à l'encre par leurs tatoueurs préférés ; concours de tatouages classés par catégories (asiatique, réaliste, tribal, tatouage intégral, couleur...) supervisés par un jury de spécialistes et de célébrités (dont Da Silva, président du jury, et Alizée), qui récompensera les plus jolies pièces ; des concerts orchestrés par Les Producteurs de porc, Thompson Beat ou encore Burning Heads.

Bref, un évènement à ne rater sous aucun prétexte pour les amateurs de tatouage, à l'instar de Lucienne :

Dépêchez-vous d'aller prendre vos places, elles sont limitées !

On vous conseille également : 

Par Naomi Clément, publié le 11/03/2013

Copié

Pour vous :