Le bobo, on aime le détester : trois adresses pour le fréquenter

Pendant tout l’été 7Diaries vous propose les meilleurs spots parisiens mais aussi de province. Envie de chiller au soleil ou plutôt de danser en club toute la nuit ? Tout est prévu et ce pour chaque profil. Le petit “tips” en plus, la recette du cocktail qui doit vous accompagner dans vos aventures et il y en a pour tous les goûts. Aujourd’hui, place au “bobo”.

Apparu au début des années 2000, le terme bobo désignait alors les fameux « bourgeois-bohèmes ». Aujourd’hui, sa signification reste la même, mais il semblerait que les bobos soient désormais partout. Tout trentenaire aisé, un brin à gauche, qui va au marché et mange si possible bio, peut être désigné comme « bobo ».

Du coup entre égoïste, généreux, riche ou pauvre vous n’arrivez toujours pas à vous faire une idée ? 7Diaries a donc choisi pour vous trois adresses ou vous pourrez le côtoyer. En bonus une recette de cocktail fin et original à déguster avec modération bien sur.

Publicité

  • 1. Le Curio Parlor
Photo BAR n°1 (bobo_CurioParlor01)

Credit image : Page Facebook officielle Curio Parlor

Véritable cabinet de curiosités, le Curio Parlor de la Rive Gauche soigne autant sa déco que sa carte des cocktails. Ici, le bobo est à son aise puisque les cocktails sont à base de produits frais - fraise, concombre, gingembre - et la sélection musicale y est excellente. Du beau monde, du bon son, de bons cocktails : un sans-faute.

16 rue des Bernardins 75005 Paris 

Publicité

  • 2. The Beef Club
Photo BAR n°2 (bobo_TheBeefClub01)

Credit image : Page Facebook officielle The Beef Club

Non, le bobo n’est pas forcément végétarien. Il aime simplement se nourrir de bons produits. Alors lorsqu’il souhaite déguster de belles pièces de bœuf, il se tourne donc naturellement vers The Beef Club.
Ce steak house propose une viande 100%  british d’excellente qualité, grillée dans un four à charbon et accompagnée de side-dishes soignés. Pour finir ce repas en beauté, pas besoin d’aller bien loin ! Le sous-sol abrite en effet le Ball Room, un bar à cocktail au décor rétro. Cheers !

58 rue Jean-Jacques Rousseau 75001 Paris

Publicité

  • 3. The Monkey Club
Photo Bar n°3 (bobo_MonkeyClub02)

Credit image : Page Facebook officielle The Monkey Club

Le jour, le Monkey Club est l’adresse idéale pour un déjeuner entre amis. Mais à la nuit tombée, ce lieu en plein centre de Lyon se transforme en un bar à cocktail à l’ambiance décalée.
Confortablement installé dans un fauteuil Club accueillant, le bobo adore y refaire le monde devant une planche ou des tapas accompagnés de cocktails originaux. Pour les bobos avec enfants, la version dominicale avec brunch anglais semble un incontournable.

19 place Tolozan 69001 Lyon

Publicité

  • Le cocktail du bobo : Le Cuban Ginger

Ce cocktail à base de Ginger Ale (soda au gingembre) et de rhum cubain âgé de 7 ans séduit le bobo par sa simplicité mais aussi par sa douceur rafraîchissante. Un peu décalé tout en restant sage, un mix parfait pour le bobo casanier mais curieux !

CUBAN-GINGER

Par 7Diaries, publié le 01/07/2014