Simulation d’accouchement de poisson (crédit image : Ai Hasegawa)

L'artiste Ai Hasegawa veut que les femmes accouchent de requins

A Konbini on est ouvert à toutes les idées. Les folles comme les plus démesurées mais force est de reconnaître que sur ce coup, l'artiste Ai Hasegawa a dépassé l'imaginable. Cette dernière s'est en effet mis en tête de faire accoucher les femmes de requins pour lutter contre la faim dans le monde. Vous ne comprenez pas cette ph(r)ase ? C'est normal.

Simulation d'accouchement de poisson (crédit image : Ai Hasegawa)

Ai Hasegawa est une artiste japonaise très préoccupée par les questions environnementales. La nature et l'alimentation sont des sujets qu'elles égrène tout le long de ses oeuvres. Elle fait partie de ces artistes qui créent pour lutter. Et c'est dans cette logique de sauvons-l'humanité-qui-crèvera-encore-plus-la-dalle-dans-les-années-à-venir qu'Ai Hasegawa propose de permettre aux femmes d'accoucher de leur propre nourriture. En l'occurrence, d'un requin. Nos utérus en pleurent d'avance.

Publicité

Ai Hasegawa project : la solution 2 en 1 ?

Publicité

L'artiste de 33 ans, sensible aux causes environnementales, souhaiterait répondre aux besoins alimentaires de demain tout en renouvelant les espèces en voie d'extinction. Le requin fait partie de celles-ci et c'est l'animal qu'Ai Hosegawa a choisi de faire enfanter aux femmes en âge de procréer. Elle la première.

En donnant naissance à un animal comestible en voie de disparition, ceci aiderait à prévenir son extinction.

C'est ainsi qu'elle présente son projet par ailleurs soumis à des experts scientifiques qui ont estimé tout à fait possible " d'utiliser l'utérus de l'humain comme un aquarium ou un incubateur".

Publicité

Représentation d'un utérus incubateur de requin. Crédit image : http://aihasegawa.info/

Comme un hic ?

Nous, on croise les doigts pour que ce projet ne reste qu'en l'état de théorie artistico-militante parce qu'accoucher de requins semble relever d'un traumatisme que la psychologique aurait bien du mal à soulager. Ceci étant, il y a comme un hic dans le projet d'Ai Hagesawa.

Accoucher d'animaux pour en faire notre propre nourriture. Soit ! Mais en quoi cela peut permettre d'éviter l'extinction de l'espèce si cette dernière ne nait que pour être mangée par ses génitrices ? Nous demeurons dans l'attente d'une réponse mais le projet lui n'attend pas puisque Ai Hasegawa est à la recherche de femmes ménopausées pour concrétiser l'expérience le plus rapidement possible.

Publicité

Oui, dans le monde d'Ai Hasegawa, les femmes ménopausées peuvent avoir des enfants et les requins sont des bébés mignons. C'est quoi le souci ?

Sources : Ai Hasegawa / Gentside

Par Afifia B, publié le 27/05/2013

Copié

Pour vous :