La technique de drague du poisson gay !

En dépit de ce que son nom pourrait laisser penser, le molly taupe est un poisson tropical d'eau douce qui se fait homosexuel pour attirer la femelle. Les voies de la nature sont impénétrables...

"Je lui ai fait une molly taupe, elle est tombée dans le panneau direct". Est-ce ainsi que les hommes de demain raconteront leur dernier plan drague ? Peut-être bien s'ils s'inspirent de la technique d'approche particulière de ce poisson : la technique mi-figue mi-raisin. Explications.

Publicité

Dallas aquatique

Le molly taupe est un poisson de très petite taille ce qui est loin de convenir aux femelles. Ces dernières sont en effet attirées par les mâles plus imposants et plus colorés. Difficile pour le pauvre poisson de conquérir sa belle mais il a trouvé la solution dans la faille des femelles poissons : elles ne résistent pas aux tombeurs de ces dames. Ce schéma vous parle, une de vos amies a ce même penchant ? Effectivement, on n'est pas loin de la description des certaines relations hommes / femmes. Sauf que le molly taupe a un sens du sacrifice très particulier. Pour mieux faire tomber les dames, il fait d'abord tomber les messieurs. Agent double.

Manipulation amoureuse

©extrait Le baiser de la Lune

Ayant remarqué que la femelle était attirée par les coureurs de jupons, le molly taupe a jeté son dévolu sur les poissons mâles. Non pas par intérêt réel mais parce que cela lui permet de mieux attirer les femelles. C'est ce que révèle l'étude publiée dans la revue  Biology Letters de la Royal Academy britannique et menée par les biologistes qui furent les premiers surpris par cette découverte :

Publicité

Ce comportement homosexuel est régulièrement observé chez les petits mâles Poecilia mexicana (molly taupe), nous présumons donc qu'il s'agit d'une tactique utilisée par les mâles non dominants pour contourner la préférence intrinsèque des femelles envers les grands mâles dominants et colorés

David Bierbach, de l'université de Francfort a quant à lui ajouté :

Nous avons été très surpris de constater que des relations homosexuelles avaient la même influence sur les préférences des femelles que des relations hétérosexuelles

Publicité

Voyeurisme

Cela influe sur les préférences de la femelle qui voit son attirance envers le mâle augmenter lorsqu'elle l'aperçoit en plein acte bucco-génital qui précède chez ces poissons, la copulation. Si elle se rend bien compte que celui qui l'attire fricote avec un mâle, elle n'en a que faire. Ce n'est pas un souci pour elle. Rien d'exceptionnel à cela. Après tout, le fantasme du plan à trois avec deux femmes dont la sienne est courant chez les hommes. Pourquoi les poissons y feraient exception ?

Si cette découverte peut faire sourire, c'est aussi une piste sur l'homosexualité animale qui est fréquente et qui trouve peut-être là un début d'explication. Affaire à suivre donc. La nature n'a pas fini de nous surprendre !

Par Afifia B, publié le 13/12/2012

Pour vous :