©Vladimir Kremlev – RT

Surréalisme russe : des prêtres et des églises volantes

L'armée russe a intégré dans ses rangs des églises volantes en kit et des prêtres parachutistes. Vous essayez de comprendre cette phrase ? Nous aussi.

©Vladimir Kremlev - RT

Entre les ours russes défoncés au Kérosène et les frasques de Poutine, on se demanderait presque si la Russie c'est pas Springfield tant chaque nouvelle fait vriller nos pupilles. Alors que la Russie est en pleine restructuration de son armée, on apprend qu'elle vient d'intégrer un nouveau corps de métier : "l'unité des aumôniers" composée de... prêtres parachutistes.

Publicité

Des prêtres volants...

Publicité

Depuis la mi-mars, ces prêtres qui n'avaient jusque-là pas de formation au parachutisme, s'entraînent :

Surréaliste ! Le révérend Mikhaïl Vassiliev, chef de la section des troupes du Département de la Synode de l'Eglise Orthodoxe Russe a déclaré au site russe gazeta.ru que l'insertion de prêtres au sein de l'armée était :

Publicité

Une façon d'aider les militaires à prendre conscience de la difficulté et de la dangerosité de la tâche de servir son pays.

Mais qu'est-ce que peut bien donner un prêtre dans le quotidien de militaires sur-entraînés :

_ La guerre est un terrain bien obscur pour l'âme humaine, il faut faire attention hein. Et n'oubliez jamais : Dieu est dans le coeur de chacun d'entre vous.

_ Ouais c'est cool mec mais perds pas de vue ton parachute. Agrippe bien les poignets, fais attention à l'obus à droite.

Publicité

Bref, cette histoire de prêtres dans l'armée semble aussi malvenue qu'un Témoin de Jéhovah qui sonne à votre porte au beau milieu d'une dispute familiale. D'autant plus malvenue que la mise en place de ce nouveau corps de métier coûte très cher à l'armée qui est censé se limiter aux strictes dépenses nécessaires.

... et des églises en kit

capture écran Russiatoday (rt.com)

On aurait pu s'arrêter là et la chose eut été déjà fort insolite mais l'histoire se poursuit. La Russie c'est Springfield on vous dit. Si, c'est Springfield sinon comment expliquer  que l'intégration de prêtres dans l'armée russe soit accompagnée de la mise en place d'églises volantes en kit ? 

Des églises. Volantes. En kit.

Qui aurait pu avoir cette idée à part Homer Simpson et... le Ministère de la Défense russe qui avait dévoilé dès mars 2012 son curieux projet d"églises mobiles", estimant que celles-ci réchaufferaient le moral des militaires parfois en berne.

Ces églises ont l'allure de mobil-homes montés sur châssis, en kit et disposent en leur sein de crucifix, d'îcones en vinyle (oui, en vinyle) et de l'attirail du bon religieux. Elles sont emballées de sorte qu'elles puissent être larguées depuis les airs. Leur envol suivra celui des prêtres parachutistes.

C'est-à-dire que concrètement, ceux qui seront restés à terre n'auront qu'à lever la tête pour voir des prêtres et des églises tomber du ciel. A ceux qui trouveraient cette idée loquace, Alexandre Koucherenko porte parole de l'Armée de l'air a une explication implacable :

Les musulmans et les juifs n’ont pas besoin d’un temple ; ils peuvent prier n’importe où et ont seulement besoin d’un tapis. Nous, au contraire, avons besoin d’un certain nombre d’objets pour les rites et les sacrements dans l’église. C’est la particularité de notre religion.

Décidément, les Russes ont réponse à tout.

 

Par Afifia B, publié le 10/04/2013

Copié

Pour vous :