La dernière publicité de Tyler The Creator rencontre la censure

Propulsé réalisateur de publicité pour la marque de Soda Mountain Dew, le rappeur d'Odd Future Tyler, The Creator est actuellement en proie à une polémique autour de son dernier clip. La raison ? Il serait "raciste".

Tyler The Creator

En mars dernier, un tweet du frontman d'Odd Future, Tyler The Creator, nous introduisait à la source de ce qui allait créer une polémique sans précédent pour le natif de Los Angeles. On y apprenait que le rappeur, metteur en scène et artiste multi-support, avait conclu un deal avec Mountain Dew.

Publicité

Le deal le propulsait réalisateur d'une série de clip publicitaire pour la marque de Soda.

Capture d'écran du compte @fucktyler

Et vu la teneur du tweet du créateur, on comprenait qu'une grande liberté lui avait été laissée pour assouvir ses pulsions créatrices. Et donc créer un monde sans sens, aux références colorées, aux nombreux illogismes et aberrations. Pour Mountain Dew, c'est le personnage de Felicia The Goat, une chèvre maléfique, qui cristallise ce penchant du rappeur pour le bizarre et l'irrévérencieux.

Publicité

Sauf que cela ne plait pas à tout le monde.

La création de Tyler fait débat

Capture d'écran du clip

Publicité

Alors que dans le premier épisode elle agressait une serveuse trop lente, on retrouve l'animal pour le dernier spot dans un commissariat. Sa victime est présente pour l'identifier. Et cette scène, commune quand il s'agit du cinéma américain, pose problème pour, soi disant, les stéréotypes qu'elle véhicule à l'encontre de la communauté noire américaine. Tous les suspects potentiels sont noirs (mis à part la chèvre). Sauf que, faut-il le préciser, tous les suspects font partie du groupe. Enfin bref.

Selon Boyce Atkins, blogueur influent, la publicité serait l'une des plus racistes de l'histoire, méritant amplement la censure qui la frappe. La vidéo a en effet été retirée de YouTube par PepsiCo (propriétaire de Mountain Dew) suite au flot de critiques. De son côté, Tyler semble accepter peu à peu l'incompréhension manifeste à laquelle il est confronté. L'indignation d'abord, puis la résilience.

Capture d'écran du compte @fucktyler

Publicité

Dans une note publiée sur Tumblr, son manager Christian Clancy tente d'arrondir les angles. Rappeler les références culturelles dont l'artiste se nourrit pour creuser un sillon artistique sous le signe de l'imprévisibilité, l'humour et le cynisme, mais aussi clarifier ces intentions :

Encore une fois, nous nous excusons si tout cela a été perçu hors de son contexte, notre intention n'est pas de banaliser le racisme, en particulier dans une période trouble pour les Etats-Unis. Si je me tiens si fermement au côté de Tyler c'est parce que depuis que je l'ai rencontré je crois en lui et je connais ses intentions et son fond.

Affaire à suivre.

Source : Pitchfork

Par Tomas Statius, publié le 02/05/2013

Copié

Pour vous :