Obama : Illusionist show

Par une communication aiguisée, un style en apparence décontracté et des soutiens dans l'air du temps, Barack Obama a réussit à être réélu pour un deuxième mandat au gouvernail des États-Unis. Revue en détails de ses atouts.

Publicité

Barack Obama sort vainqueur des élections américaines. Réélu pour 4 ans, il a annoncé lui-même sa victoire sur Twitter.

Non content d'être réélu, il devient aussi le premier président à annoncer sa victoire avec un tweet. Trois mots simples : Four more years. Une photo de lui avec sa femme dans les bras. L'amour de son pays ne va pas sans l'amour de sa femme. Une déclaration tout en symboles pour le tweet devenu en quelques heures le plus populaire de tous les temps.

Publicité

Le style Obama

Barack Obama c'est surtout une affaire de style. Si sa rigidité et sa pudeur créent de la distance entre lui et ses homologues politiques, il a su créer une proximité avec le peuple américain en chantant pour lui ou en le faisant rire.  Un discours de victoire à la Obama,  c'est une entrée sur de la musique soul, entouré de sa famille. Les mains dans les poches, fingers in the nose.

Publicité

En France on est loin de ça. Très loin. Le soir de la victoire de François Hollande, pas de musique et une élocution à  la limite de l'essoufflement.

Tandis qu'Obama était épaulé par les stars les plus cools de la planète, son rival Mitt Romney s'entourait de Chuck Norris et Clint Eastwood. En matière de show, cela fait une grande différence. Parce que c'est bien de cela qu'il s'agit. C'est la dimension spectaculaire du show à l'américaine qui fait monter la sauce. En réalité, s'agit-il plus de la victoire d'Obama que de la défaite de Mitt Romney ? Barack Obama a t-il gagné parce qu'il est meilleur en politique ou juste parce qu'il sait mieux s'entourer et faire le show ?

Publicité

Everything is love

Une question subtilement détournée par l'amour, la récompense du héros. On clôt toujours une aventure par une histoire d'amour sinon c'est pas drôle. C'est donc une déclaration enflammée que le Président des Etats-Unis a adressé à sa first Lady.

"Je ne serais pas ici sans cette femme qui m'a permis de l'épouser il y a 20 ans. Je voudrais le dire publiquement : 'Michelle', je ne t'ai jamais autant aimée. Je n'ai jamais été aussi fière de toi de voir le reste des Etats-Unis tomber amoureux de toi comme je l'ai été et comme je le suis"

Twitter - States - Love, l'artiste Obama a bien géré sa scène !

Obama fait sa Beyonce

American love vs French kiss.

Pendant ce temps-là, en France Valérie Trierweiler est toujours privée de Twitter par son mari...

Par Afifia B, publié le 07/11/2012

Pour vous :