Kelly Slater Waves Company : de l'or en vagues

Surfeur le plus titré de tous les temps, plus jeune rider à être champion du monde à 20 ans et véritable "waterman" s'essayant à toutes les formes de glisse : Kelly Slater accumule les superlatifs. Que dire de son nouveau projet : une vague artificielle, parfaite. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. 

Il a grandi en Floride, du côté de Cocoa Beach, loin des vagues tubulaires du "North Shore" d'Hawaï. A cette époque, et c'est lui qui le dit, il rêvait d'une vague qui déferlerait perpétuellement. Pour glisser sans se soucier des caprices de l'océan Atlantique. Alors en attendant, il a fait de son quotidien une perpétuelle itinérance. Une vie à chercher les tubes.

Publicité

Slater année 0

Publicité

C'était il y a plus de 30 ans. Entre temps, le petit Slater, a empilé les titres et les récompenses. Et est devenu une légende. De son premier titre de champion du monde en 1992, jusqu'à sa reconquête en 2005. Il n'y a plus de discussion possible. Pas de comparaisons qui tiennent. Kelly Slater est le plus grand surfeur de tous les temps, le plus inspirant, celui qui est allé jusqu'à réinventer les standards de son sport. Mais là n'est pas la question.

Après avoir éclaboussé le monde entier de sa classe et ses cutbacks ravageurs, le floridien s'apprête à réaliser un rêve de gosse. Le sien, mais probablement celui de nombres de surfeurs de par le monde.

Publicité

Kelly Slater Waves Co

Après des années de collaborations avec architectes, physiciens et probablement pléthores de gens extrêmement qualifiés, le surfeur monte sa boîte avec un concept qui fait écarquiller les yeux de n'importe quelle personne normalement constituée. Kelly Slater Waves Co : une vague infinie, parfaite, adaptable qui s'extrait à la force de l'attraction terrestre pour déferler 24 heures sur 24. Le tout autour d'un ilôt et d'une piscine dont on peut imaginer que le cadre sera paradisiaque.

Oui, mais où ?

Publicité

Une "surf resort" dans une résidence de prestige ?

Pour l'instant, la seule annonce concerne la viabilité du procédé, schémas explicatifs à l'appui. Pour le reste il semblerait que l'Australie tienne la corde et plus précisément la Gold Coast, Mecque locale du surf (dans le sud-est du pays) pour accueillir le premier site permettant ce type de "prestations".

Et c'est bien le terme consacré, car loin d'être un projet isolé de toute exploitation financière, cette piscine sera le fer de lance d'un projet immobilier de grande ampleur. Pouvant accueillir 4500 résidents, il représente un budget de plus d'1 milliard de dollars australiens.

La réalité l'emporte. Procédé novateur, démentiel, il restera probablement accessible à une infime part de la population. Bonne affaire pour l'ami Slater qui n'est pas à son coup d'essai dans le business.

Projets à part, Kelly a posté une vidéo sur son site. Et comme à chaque fois où le roi parle, ses sujets se doivent de l'écouter :

On vous conseille également : 

Source : MY MODERN MET / WHUDAT

 

Par Tomas Statius, publié le 29/01/2013

Copié

Pour vous :