AccueilLifestyle

Joël Dicker lance sa propre maison d’édition

Publié le

par Lucille Bion

L’auteur de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert se lance en indépendant.

Le romancier suisse Joël Dicker a annoncé mercredi son intention de quitter son éditeur pour tenter l’aventure de l’auto-édition. Un choix inédit pour un auteur aussi lu, fort de nombreux succès comme La Vérité sur l’affaire Harry Quebert ou Le Livre de Baltimore, La Disparition de Stéphanie Mailer jusqu’à L’Énigme de la chambre 622, son dernier polar.

Très populaire depuis La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, paru en 2012, l’auteur a été en 2020 le cinquième auteur le plus lu en France, avec 735 000 exemplaires vendus, derrière Guillaume Musso, Virginie Grimaldi, Michel Bussi et Franck Thilliez, selon l’institut GfK.

Ce jeune écrivain avait été repéré par les Éditions de Fallois, auxquelles il était resté fidèle jusque-là, comme il l’écrit dans un communiqué transmis à l’AFP. :

"Après dix années dans cette maison, et trois ans après la disparition de Bernard de Fallois à qui je dois tout, j’ai décidé de quitter les Édition de Fallois à la fin de cette année 2021. Ne m’imaginant pas avec un autre éditeur que celui qui m’a tout appris, c’est naturellement que je fais le choix de créer ma propre structure éditoriale, qui verra le jour le 1er janvier 2022."

Son éditeur, Bernard de Fallois, est décédé en janvier 2018, à l’âge de 91 ans, une trentaine d’années après avoir créé sa maison d’édition.

Joël Dicker a également précisé qu’il quittait ainsi Hachette (groupe Lagardère) pour rejoindre le réseau de distribution de son concurrent Editis (groupe Vivendi), Interforum. Il doit donner "plus de nouvelles" sur sa nouvelle maison d’édition "à l’automne", a-t-il indiqué.

Du haut de ses 35 ans, cet écrivain distingué du Grand prix du roman de l’Académie française et du prix Goncourt des lycéens ne semble pas prêt à laisser sa place au royaume de la littérature, sur lequel il semble régner depuis ces dernières années.

En attendant d’avoir plus d'informations sur cette maison d’édition, voici notre interview Reading is Sexy avec Joël Dicker :

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :