Jessica Forde : la photo-évasion

L'hiver se décante. Une petite brise annonce la légèreté des vacances et le soleil commence à s'incruster. Ca vous dit une évasion dans l'univers de Jessica Forde histoire de se faire du bien ?

Jessica Forde est une photographe autodidacte dont le travail témoigne de sa liberté de ton et de vision. Essentiel pour un capteur d'images mais encore plus quand on s'essaie à l'immortalisation de l'adolescence. A mi-chemin entre les agissements de l'enfance et les corps qui se dessinent, les photos de Jessica Forde nous éveillent à nos souvenirs de vacances, nos premiers flirts, nos premiers  émois. Une fraîcheur à découvrir sans tarder.

East Teen

Si Jessica Forde gagne sa vie en étant photographe sur les tournages, elle multiplie les projets personnels. Parmi ces projets, une thématique propre à son travail : l'adolescence. Si nos magazines quotidiens nous ont habitués à des visions d'adolescents boutonneux, geekant entre 4 murs devant un ordinateur, Jessica Forde revient à la base. Sans mur, sans réseau, capturé dans les grands espaces, l'adolescent est un animal comme un autre. Instinct et curiosité au service de la liberté du corps. Et la photo de Forde comme une douce brise...

Ce projet que la photographe a baptisé East Teen a été réalisé lors d'un voyage en Europe de l'est. Une partie du monde qui semble tenir on ne sait comment dans un équilibre précaire, entre la déconstruction et les espoirs d'un avenir fragile mais bel et bien présent.

En témoigne sa jeunesse qui n'oublie toutefois pas de se reconnecter à l'essentiel: la simplicité des éléments. Si le contexte parait dramatique, ce qui ressort de ces photographies fouette à plein les nez la liberté et le soleil brûlant nos faces. Un carnet de bord à checker sans tarder.

Source: L'intégralité des images du projet East teen sont à découvrir sur le site de Jessica Forde

Par Afifia B, publié le 19/02/2013