Instagram @jpgaultierofficial

Son prochain défilé sera le dernier : Jean-Paul Gaultier, en cinq coups d'éclat

Après 50 ans de carrière, le créateur de mode français a annoncé en finir avec les podiums. Retour sur 5 défilés mémorables.

L’enfant terrible de la haute couture dit au revoir aux podiums. Le génial Jean-Paul Gaultier a annoncé ce vendredi 17 janvier que son prochain défilé, qui aura lieu vendredi prochain durant la Fashion Week à Paris, sera son dernier. L’occasion pour lui de se consacrer à de nouveaux projets.

Toujours là où on ne l’attend pas, Jean-Paul Gaultier est l’un des premiers à avoir fait de ses défilés des spectacles. C’est un véritable artiste, qui prône la liberté d’être qui l’on veut. Le créateur, qui cultive l’originalité, aime casser les codes et faire exister ce qui ne ressemble pas à tout le monde, maîtrisant à la perfection l’art de provoquer avec classe.

Publicité

Voir cette publication sur Instagram

Enfant Terrible says good bye to Haute Couture!

Une publication partagée par Jean Paul Gaultier (@jpgaultierofficial) le

Pour l’occasion, on revient sur cinq défilés marquants de la carrière du créateur.

1. Madonna topless lors d’un défilé caritatif

Madonna et Jean-Paul Gaultier, c’est une grande histoire d’amour et une amitié qui dure depuis des années. Et on peut dire que ces deux-là se sont plutôt bien trouvés : un duo qui aime casser les codes et provoquer. La preuve dans ce défilé caritatif en 1992, à Los Angeles, où l’on voit Madonna défiler au bras de Jean-Paul Gaultier… Topless ! Vous vous doutez bien que les bénéfices ont vite grimpé…

Publicité

Une collection en hommage à Amy Winehouse

Pour sa collection printemps-été 2012, Jean-Paul Gaultier rend hommage à l'irremplaçable Amy Winehouse, décédée le 23 juillet 2011. Des créoles, des looks acidulés et colorés faisant écho aux années 1950 et un trait d’eye-liner rappelant les yeux de biche de la chanteuse… On reconnaît bien là la déesse partie trop tôt.

Publicité

Un défilé sosie

Jean-Paul Gaultier rend hommage aux stars de la chanson des années 1980 qui l’ont marqué, tant dans son travail que dans sa vie personnelle, pour son défilé printemps-été 2013. Ainsi, on peut retrouver sur le podium des looks inspirés du roi de la pop Michael Jackson, de David Bowie ou encore de Grace Jones.

Son premier défilé hommes

Pour son premier défilé hommes, Jean-Paul Gaultier a décidé de nommer ce dernier "l’homme-objet". Fâché avec l’image de la "femme-objet" donnée par des hommes, le créateur décide de leur renvoyer l’ascenseur (avec classe). On découvre donc des jupes, des marinières, bien entendu, mais aussi des corsets. Dans les collections de Jean-Paul Gaultier, les femmes assument leur part de masculinité et les hommes leur part de féminité !

Publicité

Des tétons et des cigarettes en guise d’inspiration

L’interdit n’existe pas chez Jean-Paul Gaultier. On retrouve donc dans son défilé automne-hiver 2018 : des tétons, des cigarettes et surtout un vent de liberté sur le podium. Le couturier, qui aime transgresser les règles, a fait de la cigarette, aussi mauvaise soit-elle pour la santé, sa principale source d’inspiration pour ce défilé. On retrouve donc des volutes de fumée projetées sur le rideau, des robes et des bijoux.

Une collection essentiellement noire et blanche, où l’on retrouvera également l’expression "tétons libres" sur des bustiers en plastique transparent, portés par des hommes et des femmes. Après tout, si les hommes ont le droit de se balader torse nu, les femmes aussi, non ?

Par Maëva Carayon, publié le 20/01/2020