En images : cet hôpital japonais donne une seconde vie aux peluches abîmées

Vous pouvez envoyer votre doudou par la poste, il vous reviendra comme neuf !

Quoi de neuf docteur ? Il existe désormais une vie après la mort. Nos chers doudous peuvent désormais ressusciter grâce aux bons soins de l’hôpital Nuigurumi, situé au Japon. Repéré par Creapills, cet établissement raccommode les peluches blessées par le temps, ou la maltraitance des enfants. Têtes coupées, amaigrissement, amputation, dépigmentation… chaque problème a sa solution. 

Patients, infirmières, docteurs, stagiaires, ce refuge médical fonctionne avec plusieurs corps de métiers qui vous aiguillent entre les différents services de l’hôpital comme la médecine interne, chirurgie, chirurgie orthopédique ou encore, la rééducation.

Publicité

Si cet hôpital ultra cute ressemble à un véritable havre de paix, il reste un bon moyen de sensibiliser les jeunes enfants aux maladies, aux hôpitaux et aux petits bobos. En effet, parmi les grandes règles de l’établissement, il est question du consentement de l’enfant. Les parents doivent donc remplir une décharge, en avertissant le propriétaire du doudou des démarches à adopter. 

Si l’hôpital ne prend pas la carte Vitale, il faudra sortir les chèques pour retrouver son compagnon en pleine forme. Comptez entre 1 500 et 3 000 yens, soit entre 12 et 25 euros. 

Pour leur confier votre bien, il vous suffit d’envoyer le "souffrant" par la poste, qui repartira ensuite par un "un bus box", un colis sur lequel est dessiné un bus, directement chez vous.

Publicité

Publicité

Publicité

 

Par Lucille Bion, publié le 30/12/2019