Gagne un bébé à la tv pakistanaise

Jeu TV. Pakistanais. Nouveau-né. Ramadan. Si tu n'as pas validé ce Kamoulox, lis ce papier.

Parce que gagner des millions et des organes c'était pas assez pour la télé, voilà que maintenant, on peut même y gagner des nouveaux-nés. C'est en tout cas ce qui se passe au Pakistan où une émission tv propose à ses participants de gagner un bébé pour son édition spéciale Ramadan. Si la joie des nouveaux parents est belle à voir, le reste du monde est choqué, rappelant à l'instar du journaliste Bina Shah que "donner un bébé à la télévision est la pire violation de l'éthique des médias qu'on puisse imaginer".

Adoption TV

Publicité

Aamir Liaquat Hussain est une star au Pakistan. A 41 ans, l'animateur TV vedette ne tient pas à devenir hors page alors pour s'assurer de rester dans le peloton des meilleures audiences, il a fait preuve d'initiatives. En ce moment, c'est période de ramadan et pendant le mois de jeûne, l'animateur présente le très populaire "Aaman Ramadan", un jeu télévisé dans lequel les participants doivent répondre à des questions sur le Coran. Une sorte de Qui veut gagner des millions exclusivement centré sur les connaissances islamiques et animé par un type considéré à la foi comme un érudit religieux et un sex symbol.

Que les musulmans pakistanais se prennent de passion pour ce jeu et celui qui l'anime ne se discute pas en soi. En période de ramadan, les fans du Aaman Ramadan y voient là une façon de tester leurs connaissances religieuses de façon ludique et drôle mais il se pourrait qu'ils trouvent une nouvelle raison d'apprécier ce jeu. Alors que l'audience de ses émissions commence à baisser, Aamir Liaquat Hussain a eu l'idée de proposer aux couples stériles de repartir avec un nouveau-né. Vu de plein fouet à travers l'écran TV ça donne ça :

Publicité

Allo bébé ?

Jusque là, c'est la télé-réalité qui nous réservait ce genre d'excentricités à la décence douteuse mais voir les gagnants d'un jeu télévisé repartir avec un bébé passe difficilement au yeux de certains qui dénoncent notamment sur la page facebook de l'émission l'attitude "scandaleuse" et "choquante" de la production.

Liaquat Hussain a en fait contacté la Welfare Association qui s'occupe de recueillir les enfants abandonnés dans les rues pakistanaises et ces derniers sont de plus en plus nombreux. Ils sont retrouvés dans les décharges, les poubelles, les bouches d'égouts puis remis à des ONG chargés de leur trouver un foyer mais les démarches aussi pointilleuses que rébarbatives placent les enfants et les parents en attente d'adoption dans un creux temporel qui peut durer des années avant que l'adoption ne devienne effective.

Publicité

Pour se défendre, le porte parole de l'association a souligné cette réalité au MetroUK :

Ces bébés sont abandonnés, laissés dans des détritus ou d'autres endroits sales. Souvent, nous ne trouvons que leurs corps sans vie a-t-il ajouté, donc le message que nous voulons faire passer aux gens, c'est de nous confier leur bébé plutôt que de l'abandonner.

Une explication légitime mais dont les contours éthiques restent encore à souligner. Les lois autour de l'adoption ont beau être différentes d'un pays à l'autre, les systèmes d'adoption sont pour autant tous exigeants quant aux démarches à suivre. La facilité promise par cette émission est cependant  moins considérée comme une alternative au système que comme une limite morale atteinte. En tant que personne morale, il y a comme un hic en effet qu'un nouveau-né soit ainsi proposé en cadeau comme une machine à laver au Juste Prix. Dieu fait parait-il des miracles mais au nom d'une émission tv ce serait une première nouvelle. Les gagnants l'ont appris à leurs dépens puisqu'ils devront tous passer par la justice pour obtenir un droit de garde. Un ascenseur émotionnel qu'il faudra également gérer en cas de verdict négatif.

Publicité

"_ Ha bon finalement il est pas à nous ?_ Et non"  La magie de la télévision c'est aussi ça ...

Par Afifia B, publié le 02/08/2013

Pour vous :