Capture d’écran YouTube

Isabella Barrett : la fascination du pire

Isabella Barrett est une de ces mini-miss made in America dont on ne sait pas trop si elles sont trop jeunes ou trop vieilles. Perdue quelque part dans les excès d'une réalité déformée.

Isabella Barrett

Capture d'écran YouTube

Nous nous sommes tous retrouvés au moins une fois devant un de ces reportages curieux dont nous ne pouvions pas décoller. Parmi eux, ceux sur les mini-miss atteignent un haut niveau d'angoisse.

Publicité

L'AVC n'est jamais loin face à ces destins de petites américaines qui se nouent et se dénouent au gré de concours, à mi-chemin entre les prix de courses hippiques et les concours canins. Isabella Barrett est l'une de ces petites filles, l'innocence en moins.

Isabella : preppy Chucky

Révélée par l'émission de télé-réalité Toddlers ans Tiaras, Isabella Barrett a endossé son rôle de mini-miss jusqu'à la moelle. On ne sait d'ailleurs plus très bien si c'est une petite fille ou une actrice de la série Côte Ouest compressée en fillette. Quoiqu'il en soit, à 6 ans à peine, Isabelle est devenue millionnaire.

Lorsqu'elle se présente, les mains se retiennent :

Publicité

Je suis une superstar. J'ai ma propre ligne de bijoux et j'adore être le patron. Je ne perds jamais aucun concours auquel je participe. Mais ce que j'aime par-dessus tout, ce sont les chaussures. J'en ai 60 paires.

Capture d'écran Facebook

Pour gagner, Isabella a copié : robes criardes, brushing à la Dallas, déhanchés ultra-travaillés, dentier pour "adultériser" le visage. Rien n'est omis pourvu que l'on remporte le trophée. Et Isabella en a gagné tellement qu'elle est aujourd'hui fraîchement millionnaire et à la tête d'une ligne de bijoux et de cosmétiques.

Publicité

Sur les plateaux TV, elle est accueillie telle une diva :

Sur Facebook, elle met en scène le train de sa vie. Entre duck faces et poses suggestives. Paye ton monde de l'enfance et de l'innocence.

Publicité

Little Miss Sunshine réadapté en blockbuster

Sa mère, Susanna, s'amuse des goûts extravagants de sa fille, sans se poser plus de questions :

Une fois, elle a commandé pour 2.200 dollars de nourriture. Ce n’est jamais des cheeseburgers et des frites. Elle prend le plus cher, comme le filet mignon et le homard. Je sais que ça paraît exagéré mais pour nous, c’est juste drôle et ça fait partie de sa personnalité

On pourrait regarder ces images et simplement relever l'exagération du trait. Sauf qu'aux Etats-Unis, les concours de mini-miss ont le vent en poupe et Isabella incarne désormais un idéal de réussite. Elles sont des milliers de petites filles à vouloir être comme elle et aujourd'hui, sa mère Susanna est fière d'aider sa fille à "réaliser ses rêves".

Il faut croire que la distance est mince entre le rêve et l'hallucination. Nous voilà scotchés par le destin de cette gamine qui semble nous mettre tous à l'amende, le sourire grimaçant comme un "fuck off" en bandoulière. Little Miss Sunshine, c'était une petite comédie dramatique sur les ressorts d'une famille autour d'une petite fille rigolote qui voulait devenir Miss. C'était mignon.

Avec Isabella Barrett, la comédie dramatique devient un cauchemar qui prend racine. Comme si Michael Bay, avec ses effets spéciaux et ses énormes budgets, en avait réalisé le remake.

Crédits images : Facebook Isabella barrett

Par Afifia B, publié le 29/04/2013

Copié

Pour vous :