AccueilLifestyle

À Disneyland Paris, le premier hôtel Marvel au monde est une véritable œuvre d’art

Publié le

par Arthur Cios

Le parc français accueille depuis quelques jours un lieu unique, qui fait rêver à travers le globe.

On vous le dit depuis plusieurs années : les parcs Disneyland vont petit à petit intégrer plusieurs récentes acquisitions de Disney. Cela avait commencé par Star Wars bien sûr, avec Star Tour ou la métamorphose de Space Mountain en une attraction liée à l’univers créé par George Lucas. De la même manière que dans le complexe en Floride, une zone dédiée à Avatar (propriété de la Fox avant rachat, mais conçu avant ledit rachat) a vu le jour il y a quelques mois. Ce n’était qu’une question de temps avant que Marvel fasse son apparition dans les parcs.

Et c’est déjà le cas, en Californie notamment. Et prochainement à Paris. Toute la zone dédiée à Rock’n Roller Coaster et l’attraction Armageddon du Walt Disney Studios est en travaux depuis deux ans, pour devenir un Avengers Campus. L’attraction phare deviendra un grand huit Iron Man, et une attraction interactive sur Spider-Man verra le jour, d’ici moins d’un an, nous dit-on. Mais en attendant, pour faire patienter les fans de l’écurie, Disneyland Paris a une autre nouveauté digne de ce nom à offrir.

Le 21 juin 2021 ouvrait les portes du New York’s Hotel, The Art of Marvel, un nouvel hôtel immense qui remplace l’ancien hôtel New York situé à Disney Village, dédié à la maison des feus Jack Kirby et Stan Lee. Une première dans le monde, bien avant que d’autres puissent potentiellement voir le jour dans les autres parcs. Un complexe immense, déclaration d’amour à l’art du comics, qui se veut plus qu’un hôtel. Et c’est une réussite totale.

L’idée, telle que nous la présente Thomas Muller, scénographe pour Walt Disney Imagineering Paris, est de faire en sorte que le client se sente à New York dès son entrée. Tout est en verticalité, et l’architecture rappelle la grande pomme partout. De ses bars à ses restaurants et même ses chambres, sans parler du terrain de basket et sa piscine tout en longueur. Mais plus encore qu’un simple bâtiment sur la mégalopole, tout lie à Marvel. De la musique d’accueil à la décoration intérieure ou même les boutiques, tout a trait à la maison des comics. L’association New York et Marvel n’a même pas besoin d’être explicitée, tant elle est logique.

Il a fallu presque 5 ans pour que tout cela voie le jour, comme l’explique l’intéressé.

"On a commencé à travailler sur les concepts il y a 4 ans et demi, avec deux ans de concept et de design […], et deux ans et demi de travaux à partir de janvier 2019. […] C’était colossal !"

Pour vous faire une idée, plus de 350 œuvres sont présentes dans les couloirs et chambres de l’immense hôtel. Des reproductions de couvertures cultes, d’œuvres liées aux super-héros, ou même concept arts du Marvel Cinematic Universe. On trouve même 50 œuvres conçues uniquement pour l’hôtel. On parle ici de gravures de 5 mètres sur métal, de cases de comics, de peintures murales larges de plusieurs mètres.

L’une d’entre elles est signée par le Français Olivier Coipel — que nous avions reçu chez nous il y a quelques années pour un "Papier Crayon" dingue. L’artiste a fourni un tableau de Thor, dont il est particulièrement fier.

"C’était pas spécialement différent pour moi, si ce n’est que c’était bien plus grand que ce que je fais sur les pages ou couvertures. Thor, je le connais par cœur, même si là, il fallait que j’adapte un peu le design à celui du film. Je voulais que ce soit un truc qui claque, d’où le marteau qui va directement vers la personne qui sort de l’ascenseur."

Olivier Coipel devant son œuvre, au deuxième étage de l’hôtel. (© Arthur Cios)

Pour lui, la manière dont on célèbre ici l’art du comics, et pas uniquement du MCU comme cela aurait pu être le cas, est une belle revanche de la part de ces artistes trop peu mis en avant.

"C’est une reconnaissance pour tous les dessinateurs, tous les fans de comics quelque part. Le fait de voir les dessins de collègues, que je connais, que je sais qui sont chez eux tout seuls à dessiner, et de voir qu’il y a leurs dessins en grand avec une étiquette et leur nom, c’est important. 

C’est une revanche des geeks sur le mainstream [rires]. Et ça, c’est génial !"

Cela ne remplace pas une attraction, mais presque. Car on peut se perdre dans l’hôtel au fil des expositions, des tableaux, se retrouver face à un terrain de basket aux couleurs de Captain America, rester fasciné par des armures Iron Man taille réelle conçues uniquement pour le lieu, ou ne pas réussir à bouger de la vraie fausse vue de New York qu’offre le bar Skyline. D’ailleurs, on a pu croiser des visiteurs sans chambre, juste venus admirer les œuvres et observer l’hôtel dont les fans de Marvel parlent tant.

Une expérience unique au monde pour l’instant, qui devrait ravir à peu près tous les fans de Marvel. Et qui sera le parfait complément de l’Avengers Campus que l’on a hâte de découvrir dans quelques mois.

À voir aussi sur konbini :